Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LlVllE II, en. X, ^ 17. 293

tenlion. Mais il faut exaîiiiner de près comment l'intention peut se composer du jugement et de la volonté, g 15. !lien que le mot lui-même noua l'indique déjà on partie ; l'intention, qui, entre deux choses, préfère l'une à l'autre, est une tendance à choisir, un choix non pas absolu, mais le choix d'une chose qu'on place avant une autre chose. Or, ce choix n'est pas possible sans un examen et sans une (îélibération préalables. Ainsi, l'intention, la préférence réfléchie vient d'un jugement, qui est accompagné de volonté et de délibération. § 16. Mais jamais on ne déli- bère, à proprement parler, sur le but qu'on se jiropose ; car le but est le même pour tout le monde. On délibère seulement sur les moyens qui peuvent mener à ce but. On délibère d'abord pour savoir si c'est telle chose ou telle autre qui peut y conduire; et, une fois qu'on a jugé que telle chose y conduit, on délibère pour savoir comment on aura cette chose. En un mot, nous déhbérons sur l'objet qui nous occupe, jusqu'à ce que nous ayons ramené à nous-même et à notre initiative le principe qui doit pro- duire tout le reste. § 17. Si donc on ne peut appliquer son intention et sa préférence, sans avoir préalablement examiné et pesé le meilleur et le pire ; et si l'on ne peut

��% Hi. Dans une certaine mesure. Pesl pr.s également dans notre langiic.

C'est là ce qui fait que cette dou- quand on traduit le mot du texte par

velle déGnition ne contredit pas la intention. — L'intention qui... pré-

précédente. L'iutenlion n'est pas la fcre. Paraphrase du mot unique qui

volonté et le jugement réunis simple- est dans i'ori;;ina!. ment ; c'est la combinaison de l'un et § 16. Le but est le mcme pour

de l'autre, dans une mesure qu'il tout le monde. Kn ce sens que c'est

s'agit de déterminer. le bien. Voir le début dé la Morale à

§ 15. liien que le mot lui-mcmc. Nicomaque. Oci est Irès-exact en '4;rcc; ce ne $ J7. L'iutenlion <•■! Ui prcjc-

�� �