Page:Aucassin et Nicolette, edité par Mario Roques, 1929.djvu/61

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
19
XVI, 18 — XVIII, 27

que je voisse en la cité :
je n’irai mie. » 20


XVIII. or dient et content et fabloient.

Nicolete se dementa molt, si con vos avés oï ; ele se
conmanda a Diu, si erra tant qu’ele vint en le forest. Ele
n’osa mie parfont entrer por les bestes sauvaces et por le
serpentine, si se quatist en un espés buisson ; et soumax li
prist, si s’endormi dusqu’au demain a haute prime que li 5
pastorel iscirent de la vile et jeterent lor bestes entre le bos
et la riviere, si se traien d’une part a une molt bele fontaine
qui estoit au cief de la forest, si estendirent une cape, se
missent lor pain sus. Entreusque il mengoient, et Nicolete
s’esveille au cri des oisiax et des pastoriax, si s’enbati sor aus. 10
« Bel enfant, fait ele, Damedix vos i aït !
— Dix vos benie ! fait li uns qui plus fu enparlés des
autres.
— Bel enfant, fait ele, conissiés vos Aucassin, le fil le
conte Garin | de Biaucaire ? [c]
— Oïl, bien le counisçons nos.
— Se Dix vos aït, bel enfant, fait ele, dites li qu’il a une
beste en ceste forest et qu’i le viegne cacier, et s’il l’i puet
prendre, il n’en donroit mie un menbre por cent mars d’or,
non por cinc cens, ne por nul avoir. » 20
Et cil le regardent, se le virent si bele qu’il en furent tot
esmari.
« Je li dirai ? fait cil qui plus fu enparlés des autres ;
dehait ait qui ja en parlera, ne qui ja li dira ! C’est fantosmes
que vos dites, qu’il n’a si ciere beste en ceste forest, ne cerf, 25
ne lion, ne sengler, dont uns des menbres vaille plus de dex
deniers u de trois au plus, et vos parlés de si grant avoir !