Page:Aucassin et Nicolette, edité par Mario Roques, 1929.djvu/90

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
48
NOTES CRITIQUES

sion aurait été le résultat du bourdon commis par le copiste, qui aurait sauté du morceau en prose disparu au morceau conservé dans le no XXXIV, parce qu’ils commençaient tous deux de même ; d’autre part Suchier tient et Nicolete s’amie pour une addition fautive. Il est vrai que, dans ce qui suit, il n’est question que d’Aucassin, mais je pense qu’il n’y a là qu’un cas particulier de la succession de propositions à sujets dijjèrents (cf. note à XXIV 45–6) qui n’appelle aucune correction. — 8. Le ms. a et Auc. en une autre et tous les éditeurs corrigent comme nous l’avons fait (cf. pour cette confusion IV 1) ; toutefois, si le, dans le jeterent, était un féminin et représentait Nicolete, la correction serait inutile. — 9 mer (le ms. a l’abréviation mur ou mor) qui PSB ; je conserve que : on peut y voir une forme de relatif sujet représentant un nom de chose, ou une conjonction en le mettant en corrélation avec si.

XXXV 6 qui il — 11 vous sai PSB, cf. Introduction, p. XVIII, n. 3, addition.

XXXVI 2 Le ms. n’a qu’une fois estoit, S corr., B propose estoit fu le — 3 et ele avoit Foerster S ; il y a ici encore mélange de sujets différents, cf. note à XXIV 45–6 — frere — 6 lignage manque, B corr. d’après XXXII 19, S propose parage d’après III 12, XXXVII 6 et XL 17 ; est-il impossible qu’on ait dit de haut pour de haut parage ou lignage, comme Robert de Clari dit (XLI 6) li haut pour li haut home ? mais cf. Jeanroy, Romania, LIII, 392 — 12 avoi

XXXVII 9 sauvages, PB corr., gens sauvages S.

XXXIX 33 non manque.

XL 8 bm̄ — 30 se herga