Page:Aucassin et Nicolette, edité par Mario Roques, 1929.djvu/91

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


INDEX DES NOMS PROPRES



Alemaigne II 39, Allemagne.
Amor II 15, le dieu Amour.
Aubriés XXI 4, diminutif d’Aubri, nom de berger.
Aucasin titre, Aucasins II 10, VII 1, XII 1, XIX 18, XLI 22, Aucassin XI 2, XXXVII 10, XXXIX 17, 23, Aucassins I 4, XI 8, XXVII 1, 9, XXIX 1, XXXI 1, 11, XXXIII 18, XXXVI 1, XXXIX 32, XLI 1, 12, 18 ; partout ailleurs, et notamment dans les parties en prose, le nom est abrégé, le plus souvent en auc’, plus rarement en au., deux fois en .a. (II 36 et IV 2), une fois en auss’. (XXXIX 2), aucas’. (III 1) et ac’ (XXIV 29); toutes ces abréviations ont été transcrites Aucassins ou Aucassin suivant la syntaxe. — Héros de l’histoire, fils unique et héritier du comte Garin de Beaucaire. « Pour l’origine du nom d’Aucassin, avait dit G. Paris (Romania, VIII, 293), on serait tenté de songer à l’arabe, s’il y avait dans notre poème quelque chose qui rappelât le monde musulman. » H. Brunner précise, et voit dans Aucassin le nom arabe Al-Kâsim, porté entre autres par un roi maure de Cordoue du début du XIe siècle ; identification trop facilement acceptée et qu’aucun autre trait d’A. et N. ne vient appuyer ; voir L. Jordan et W. Suchier et cf. Romania, LII, 215, et LIV, 289, — Sur aucassin, « étoffe de soie », dans Girart de Roussillon (ms, d’Oxford, v. 2665) voir P. Meyer, Girart de Roussillon, § 155, p. 89 et n. 3.
Aucasinet XXI 6, diminutif d’Aucassin, employé par les bergers avec d’autres diminutifs.


Biacaire VIII 10, Biaucaire II 2, 7, III 1, VI 5, XII 8, 30, XVIII 15, XXXIV 11, 13, XXXV 2, XXXIX i, Biaucare IV 1, abrégé en Biauc’. XXXIV 16, XXXVIII 22, Beaucaire (Gard, arr. Nîmes), sur la rive droite du Rhône. En dehors des cas ou B. figure dans le titre du comte Garin (cf. Garin), il est question de ville même, p. ex. XII 30, mais aussi du castel de Biaucaire (XXXIV 11, 15, XXXVIII 22), qui, d’après d’autres passages (XII 29, XIV 22–7, XVI 5 sq.),