Page:Augier - Théatre complet, tome 4.djvu/130

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Léon.

Mais il existe entre nous un lien, ce me semble, supérieur à tout.


Thérèse.

Je n’en connais pas que vous n’ayez rompu…


Léon.

Vous avez un enfant.


Thérèse.

Celui qui m’a élevée peut lui servir de père !


Léon.

Thérèse !

Joseph M. Bordognon désire voir monsieur.


Léon.

Frédéric, si tard !


Thérèse, à Joseph.

Faites entrer. (À Léon.) Je vous laisse.

Elle sort.



Scène II

LÉON, BORDOGNON.



Léon.

Toi, à onze heures !


Bordognon.

Oui, moi ! M. Pommeau n’est pas encore venu ?