Page:Augier - Théatre complet, tome 4.djvu/44

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Madame Charlot.

Si je me permets de le lui rappeler, c’est que j’ai moi-même besoin de mes fonds ce jour-là.


Séraphine.

Vous avez préparé le nouveau billet ?


Madame Charlot.

Oui, madame.


Séraphine.

Donnez, que je signe.


Madame Charlot.

Mon Dieu ! c’est que… je suis obligée de demander à madame de me payer le tout ensemble.


Séraphine.

Le tout… vendredi ?…


Madame Charlot.

À deux heures !… car à trois j’ai moi-même un gros payement à faire et on ne nous donne pas le quart d’heure de grâce, à nous autres.


Séraphine.

Vendredi, Victoire !…


Victoire.

Dans cinq jours ?… en voilà de l’usure !

Elle remonte.

Madame Charlot.

Mettons qu’il n’y a rien de fait… j’ai le placement de ces objets-là, au comptant… Je donnais la préférence à madame, mais…