Page:Augier - Théatre complet, tome 4.djvu/88

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Premier Invité.

Une toute petite partie de rien du tout, madame.


Bordognon, entrant un verre d’eau à la main.

Le pur baccarat des salons ! je me joins à ces messieurs.


Henriette.

Tu jouerais ta chemise, toi…


Bordognon.

Sur parole ! — Qui est-ce qui a demandé un verre d’eau ? (À un invité.) Tiens ! bois cela, toi, il ne faut rien perdre. Maintenant, dressons l’autel !


Tous.

Oui, oui !


Un Invité, mettant un candélabre sur la table.

Le trépied !


Bordognon.

Les victimes sont prêtes ?


Tous.

Oui, oui !


Bordognon, prenant les cartes qu’il mêle.

Aiguisons le couteau.

Tous se rangent autour de la table, le jeu s’organise.

Léon, à part, assis au premier plan.

Où frapper d’ici à demain ? Comment lui annoncer à elle… Des pleurs ! des récriminations ! Est-ce ma faute ? — Si encore je l’aimais !