Page:Ausset - Application de l’électricité dynamique à la thérapeutique.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CasCourants électriques devant passer par les paupières et par les yeux.

Placer le pôle négatif sur la nuque et le pôle positif très-près de l’œil.

CasCourants électriques devant traverser la tête du front à la nuque.

Appliquer le pôle positif sur le milieu du front et le pôle négatif à la nuque.

CasCourants électriques devant porter leur action sur la colonne vertébrale.

Appliquer un pôle à la nuque et l’autre sur la colonne vertébrale.

CasCourants électriques devant être dirigés d’une oreille à l’autre.

Appliquer les deux excitateurs au-dessus des apophyses mastoïdes, etc. Les connaissances anatomiques peuvent guider le praticien dans cette voie.

Méthode adoptée pour doser le courant. — Les médecins se sont beaucoup occupés de cette question ; les uns ont voulu par des données mathématiques déterminer d’une manière irrécusable la tension qu’on devait donner au courant, la durée et le nombre des séances ; d’autres ont déterminé un nombre invariable de secousses. Ces règles, on le comprend, ne doivent pas servir de guide ; il n’y a rien de positif à cet égard et c’est à l’opérateur à observer la physionomie du patient, de cesser ou de diminuer l’action du fluide si le besoin l’exige. Par ce procédé on évitera des accidents toujours fâcheux puisqu’ils peuvent, dans certains cas, déterminer la mort du sujet ou tout au moins compromettre la réputation du praticien.

Indications relatives aux maladies dans lesquelles on emploie l’électricité. — Pour ne pas faire une énumé-