Page:Austen - La Nouvelle Emma T3.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


je ne savais pas d’avoir fixé le jour ; mais comme il assure que je l’ai fait, j’y ais à présent. »

«Et tandis que madame Weston fera sa visite, voulez-vous bien me permettre, dit Frank Churchill à Emma, d’avoir l’honneur de vous accompagner et de l’attendre à Hartfield, si vous y allez. »

Madame Weston parut mécontente.

« J’ai cru que votre intention était de venir avec moi. Cela leur ferait un très-grand plaisir. »

« Moi ! je vous serais à charge. Mais peut-être que je le suis également ici ; car il me parait que mademoiselle Woodhouse n’a pas besoin de moi. Ma tante me renvoie toujours lorsqu’elle fait des emplettes. Elle dit que je l’ennuie à la mort, et il semble que mademoiselle Woodhouse est prête à me