Page:Aviler - Dictionnaire d’architecture civile et hydraulique.djvu/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
17
APP — APP

rapport à l’Architecture autant des anciens Bâtimens qui ſervent encore à quelque uſage, comme les Temples des Payens, dont on a fait les Egliſes, que des fragmens de ceux qui ont été ruinés par le tems & par les Barbares, comme à Rome les reſtes du Palais Major ſur le mont Palatin ; ceux des Amphithéâtres à Arles, à Niſmes, &c. (Voyez l’Architecture hiſtorique de Fiſcher, l’Antiquité expliquée du P. Montfaucon, les Antiquités Romaines ; &c.) Ces Antiquités s’appellent en latin Rudera, à cauſe de leur difformité, qui les rend méconnoiſſables à ceux qui en ont lû la deſcription, ou vû les figures dans les Ouvrages que nous venons de citer.

ANTI-SALLE, ſ. f. Grande ſalle qui en précède une autre pour les cérémonies, comme on en voit dans les Bâtimens conſidérables, & principalement en Italie.

APPAREIL, ſ. m. C’eſt l’art de tracer les pierres, & de les bien placer & poſer. Ainſi l’on dit qu’un Bâtiment eſt d’un bel Appareil, quand il eſt conſtruit avec le ſoin & la propreté que demande cet art, comme le Portail du Louvre, par exemple.

Appareil. Ce terme a encore deux ſignifications : premièrement, il exprime une pierre tirée de la carriere ; & en ſecond lieu une pierre nette & taillée. Ainſi on taille dans les carrières des pierres de haut Appareil, & d’autres de bas Appareil, c’eſt-à-dire, d’une plus grande ou d’une moindre hauteur. Toutes les pierres de même lit doivent être de même Appareil. Le liais eſt une pierre de bas Appareil, & la pierre de S. Cloud eſt de haut Appareil.

APPAREILLEUR ou APAREILLEUR, ſ. m. C’eſt le nom du principal Ouvrier chargé de l’appareil des pierres pour la conſtruction d’un Bâtiment, c’eſt-a-dire, qui conduit les piéces de trait, & qui trace les pierres ſur le chantier, les épures par panneaux ou par équarriſſement, qui préſide à la poſe, au raccordement, &c. Un bon Appareilleur ſçait le Deſſein qui lui ſert à profiler & à former des contours élégans, gracieux & ſans jarrets. Il ſçait encore la Géométrie, qui le met en état de connoître la pouſſée des voûtes, le poids, la charge & le fruit qu’il convient de donner au mur.

APPARTEMENT ou APARTEMENT, ſ. m. Ce terme vient du mot latin partimentum, fait du verbe partiri, diviſer, ou bien du latin à parte manſionis, parce qu’il fait partie d’un bâtiment. Auſſi entend-on par Appartement une ſuite de piéces néceſſaires pour rendre une habitation complette. Il y a trois ſortes d’Appartemens, de grands, de moyens & de petits. Un grand Appartement eſt compoſé d’un veſtibule, d’une première anti-chambre, d’une ſeconde anti-chambre, d’une chambre principale, d’un ſallon ou cabinet de compagnie, d’une chambre à coucher, de pluſieurs cabinets, & de quelques garde-robes. Les Appartemens moyens n’ont pas tant de piéces, & les petits encore moins ; le tout ſuivant les uſages & l’état des perſonnes pour leſquelles ils ſont deſtinés. Mais les moindres Appartemens, pour être complets, doivent être compoſés de quatre piéces ; ſçavoir, une anti-chambre, une chambre, un cabinet & une garde-robe, qu’on dégage par un petit eſcalier. Toutes ces piéces ont une décoration particulière, que nous expoſons aux articles auxquels elle donne lieu. C’eſt donc aux mots Veſtibule, Anti-chambre, Chambre, Sallon, Chambre à coucher & Garde-robe, qu’il faut recourir, ſi l’on veut connoître la décoration générale d’un Appartement. Nous allons maintenant entrer dans le détail des uſages des Appartemens, en ſuivant l’ordre que preſcrit la dénomination qu’ils reçoivent de ces uſages.

Appartement de commodité. Appartement compoſé de piéces de moyenne grandeur & d’une moyenne hauteur, deſtiné particulièrement à l’uſage du maître de la maiſon. Il doit être contigu aux grands Appartemens, qui ordinairement élevés depuis dix-huit juſqu’à vingt ou vingt-deux pieds, donnent lieu aux entreſols, qu’on pratique au deſſus de la garde-robe de celui de commodité. La communication de cet Appartement aux grands eſt néceſſaire, afin que le maître puiſſe y paſſer ſans être vu des domeſtiques ou des perſonnes étrangères, qui pourraient l’attendre dans les premières anti-chambres. La ſituation d’un Appartement de commodité, eſt ce qui fixe preſque toute l’atten-

C