Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/152

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Βαβυλωνία, ας () Babylonie, contrée d’Assyrie entre la Mésopotamie, le Tigre et le golfe Persique [fém. de Βαβυλώνιος].

Βαβυλώνιος, α, ον, de Babylone ou de Babylonie ; οἱ Βαβυλώνιοι, les Babyloniens [Βαβυλών].

βάγμα, ατός (τὸ) parole ; au plur. discours [βάζω].

βάδην, adv. 1 pas à pas, au pas : βάδην ταχύ, Xén. au pas accéléré || 2 en marchant, c. à d. à pied, p. opp. à à cheval, en voiture ou par eau [R. Βα, marcher, v. βαίνω].

βαδίζω (f. βαδιοῦμαι, ao. ἔβαδισα, pf. βεβάδικα) marcher, d’où : 1 marcher, aller pas à pas. aller au pas || 2 marcher, en gén. ; ὁδὸν βαδίζειν, Xén. suivre une route, faire un trajet ; βαδίζειν ὁδοὺς ὀρεινάς, Plut., aller par des chemins montueux ; ἐπ’ οἰκίας β. Dém. entrer dans des maisons ; fig. β. ἐπί τι, Dém. en venir à qqe ch. (dans une argumentation), arriver à parler de qqe ch. [R. Βα, marcher ; v. βαίνω].

βαδιοῦμαι, v. le préc.

βάδισις, εως () marche [βαδἰζω].

βάδισμα, ατός (τὸ) marche pas à pas, d’où marche posée et modeste [βαδζω].

βάζω (seul. prés. impf. et pf.) parler, dire, acc. ; εὖ β. Od. dire de bonnes paroles ; β. τινά τι, Il. ou τινί τι, Eschl. dire qqe ch. à qqn ; ὑπέραυκα β. ἐπί τινι, Eschl. adresser à qqn des paroles hautaines ; au pass. ἔπος βέβακται, Od. une parole a été prononcée [R. Βαγ, parler].

βαθέη, fém. ion. de βαθύς.

βαθέως, adv. profondément || Sup. βαθύτατα [βαθύς].

βᾶθι, 2 s g. impér. ao. 2 dor. de βαίνω.

βαθίων, βάθίστος, v. βαθύς.

βαθμοειδής, ής, ές, en forme de degrés [βαθμός, εἶδος].

βαθμός, οῦ () degré [R. Βα, marcher ; pour le suff. -θμος, cf. πορθμός, ισθμός].

βάθος, εος-ους (τὸ) 1 profondeur ; particul. profondeur d’une troupe rangée en bataille ; επι βάθος, Thc. en profondeur, en colonne ; ἐκ βάθεος, Hdt. en profondeur ; fig. κακῶν βάθος, Eschl. abîme de maux ; πλούτου β. Soph. abondance (litt. profondeur) de richesses || 2 p. anal, en mesurant de bas en haut, hauteur : αἰθέρος βάθος Eur. hauteur des airs || 3 p. ext. longueur : τριχῶν, Hdt. longueur des poils (des chevaux) [R. Βαθ, être profond].

βαθρεία, ας () fondement, siège [βάθρον].

βάθρον, ου (τὸ) 1 base, piédestal || 2 degré, marche || 3 banc, siège ; βάθρον (Δίκης) Soph. le trône (de la Justice) || 4 en gén. fondement solide, d’où sol (d’une maison, d’un pays) ; ou fondations, assises (de la terre, d’une ville) ; ἐκ βάθρων, de fond en comble [βαίνω].

βαθύβουλος, ος, ον, aux pensées profondes [β. βουλή].

βαθύγαιος, ion. c. le suiv.

βαθύγειος, ος, ον, au sol. profond, c. à d. fécond [β. γαῖα].

βαθυγνώμων, ων, ον, gén. -ονος, aux pensées profondes ou cachées [β. γνὼμη].

βαθύδενδρος, ος, ον, aux bois épais [β. δένδρον].

βαθυδινήεις, ήεσσα, ῆεν, aux tourbillons profonds [β. δίνη].

βαθυδίνης, ου, adj. m. c. le préc.

βαθύζωνος, ου adj. dont la ceinture fait retomber la robe en plis profonds [β. ζώνη].

βαθύκολπος, ος, ον : 1 c. βαθύζωνος || 2 aux seins profonds, c. à d. robustes [β. κόλπος].

βαθύλειμος, ος, ον, aux herbages épais [β. λειμὼν].

βαθυλήϊος, ος, ον, aux moissons épaisses, aux riches moissons [β. λήϊον].

βαθύνω (f. βαθυνῶ, ao. ἐβάθυνα ; pass. ao. ἐβαθύνθην) rendre profond, d’où : 1 creuser : χῶρον, Il. un terrain, en parl. d’un torrent || 2 étendre en profondeur ; φάλαγγα, Xén. donner de la profondeur à une phalange, la former en colonne [βαθύς].

βαθυπλήξ, ῆγος () qui mord (litt. qui frappe) profondément [β. πλήσσω].

βαθύπλουτος, ος, ον, profondément, c. à d. immensément riche [β. πλοῦτος].

βαθυπώγων, ωνος, à la barbe longue ou épaisse [β. πώγων].

βαθυρρείτης, ου, épq. -αο, adj. m. au courant profond [β. ῥέω].

βαθύρριζος, ος, ον, aux racines profondes [β. ῥίζα].

βαθύρροος-ους, οος-ους, οον-ουν, au courant profond [β. ῥέω].

βαθύς, εῖα, ύ : 1 profond, creux ; βαθὺ πτῶμα, Eschl. chute profonde, c. à d. d’un rocher élevé || 2 qui s’étend en profondeur, c. à d. sur un espace allongé ; β. φάλαγξ, Xén. ligne de bataille profonde || 3 qui s’étend en épaisseur, épais, profond : ἀὴρ β. vapeur épaisse ou nuée épaisse ; β. λαῖλαψ, Il. épais tourbillon d’orage ; ἄμαθος β. Il. sable épais ou profond ; γῆ β. Eur. terre épaisse, sol riche ; β. λήϊον, Il. moisson abondante ; λειμὼν β. Eschl. prairie luxuriante ; fig. β. πλοῦτος, El. fortune opulente ; φρὴν βαθεῖα, Il. Eschl. esprit profond, c. à d. grave, réfléchi (p. opp. à superficiel, léger, etc.) ; β. ἤθεα, Hdt. caractère profond, c. à d. grave, réfléchi || 4 en parl. de couleur, sombre || 5 en parl. de la durée, qui est au fond, c. à d. à l’extrémité ou dans son plein : β. ὄρθρος, Plat., point du jour extrême, c. à d. tout à fait le point du jour || Cp. βαθύτερος, poét. βαθίών ; sup. βαθύτατος, poét. βάθιστος [R. Βαθ, être profond ; cf. βάθος].

βαθυσκαφής, ής, ές, creusé profondément [β. σκάπτω].

βαθύσκιος, ος, ον, couvert d’une ombre profonde ou épaisse [β. σκιά].

βαθύστρωτος, ος, ον, aux couvertures épaisses (couche, lit) [β. στρώννυμι].

βαθύσχοινος, ος, ον, aux joncs épais, aux hautes herbes [β. σχοῖνος].

βαθύτης, ητος () profondeur, épaisseur [βαθύς].