Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/154

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

chante ; en gén. toute femme inspirée [Βάκχος].

Βακχικός, ή, όν, de Bacchus ; τὰ Βακχικά. les mystères de Bacchus, le culte de Bacchus [Βάκχος].

Βάκχιος, α, ον, de Bacchus ; subst. ὁ Βάκχιος, Bacchus [Βάκχος]

βακχίς, ίδος () bacchante [Βάκχος].

βακχιώτης, ου () qui se livre à des transports bachiques [Βάκχιος].

Βάκχος, ου () Bacchus (Bakkhos). n. réc. de. Dionysos ou Iakkhos, dieu du vin, représenté comme le civilisateur du genre humain, le symbole des forces productrices de la nature, etc. : p. suite, le vin lui-même [R. Ϝαχ, crier, p.-ê. apparenté à ἠχέω ; cf. Ἴακχος ; p. *Ϝίϝακχος, et ἰαχή].

βαλανάγρα, ας () clef ou crochet pour pousser un verrou [βάλανος, ἀργέω].

βαλανεῖον, ου (τὸ) 1 bain, salle de bain || 2 bain, eau de bain [cf. lat. balineum, balneum].

βαλανεύς, έως () patron ou garçon de bain [βαλανειον].

βαλανηφάγος, ος, ον, qui se nourrit de glands [βάλανος φαγεῖν].

βαλανηφόρος, ος, ον, qui produit des dattes [βάλανος, φέρω].

βάλανος, ου () Ι gland || II p. anal. fruits ou objets divers en forme de gland : 1 datte || 2 pêne, morceau de fer pour assujettir un verrou [cf. lat. glans].

βαλάντιον, ου (τὸ) bourse.

βαλαντιοτομέω-ῶ, couper des bourses, être coupe-bourses [βαλαντιοτόμος].

βαλαντιοτόμος, ου () coupeur de bourses, coupe-bourses [βαλάντιον, τέμνω].

βαλβίς, ίδος () 1 barrière || 2 barrière ou borne marquant un point de départ ou d’arrivée, d’où terme, but : ἐπ’ ἄκρων βαλβίδων, Soph. au sommet des créneaux (qui étaient le but de l’assaut) ; fig. β. βίου, Eur. terme de la vie.

βαλέειν, v. βαλέω.

βαλεῦ, 2 ion. imper. ao. 2 moy. de βάλλω.

βαλέω (inf. βαλέειν, part. βαλέων) fut. épq. et ion. de βάλλω.

βαλήν, βαληωαῖος v. βαλλήν, βαλληναῖος.

βάλῃσθα, βαλῃσι, 2 et 3 sg. épq. sbj. ao. 2 de βάλλω.

βαλιός, ά, όν, moucheté, tacheté.

βαλλαχράδαι, ῶν (οἱ) « qui font tomber ou se lancent des poires sauvages » sobriquet des jeunes garçons, à Argos [βάλλω, ἀχράς, poire sauvage].

βάλλεαι, 2 sg. prés. ind. moy. poét. de βάλλω.

βάλλεο, 2 sg. prés. impér. moy. poét. de βάλλω.

βαλλέσκετο, 3 sg, impf. itér. moy. de βάλλω.

βάλλευ, ion, c. βάλλεο.

βαλλήν ou βαλήν () roi, mot phrygien.

βαλληναῖος ou βαληναῖος ἑορτή () la fête du roi, en Phrygie [βαλλήν].

βάλλω (impf. ἐβαλλον, f. βaλῶ, ao. 2 ἔβαλον, pf. βέβληκα, pl. q. pf. ἐβεβλήκη ou ἐβεβλήκειν ; pass. f. βληθήσομαι, ao. ἐβλήθην, pf. βέβλημαι) A lancer, jeter, d’où. I tr. 1 lancer : βέλος, λίθον, etc. Hom. etc. un trait, une pierre ; fig. β. ὕπνον ἐπὶ βλεφάροις, Od. jeter le sommeil sur les paupières ; λύπην τινι, Soph. jeter le chagrin dans l’âme de qqn ; ἐν στήθεσσι μένος β. τινί, Il. jeter le courage dans l’âme de qqn ; τί τινι ἐν θυμῷ, Od. ou θυμῷ, Eschl. ou ἐς θυμόν, Soph. jeter qqe ch. (un sentiment de colère, de crainte, etc. ) dans le cœur (de qqn) ; β. τινὰ ἐς κακόν, Od. précipiter qqn dans le malheur ; p. anal. κινδύνῳ β. χώραν, Eschl. mettre un pays en péril || 2 jeter à terre, renverser : οἶκον, Eschl. détruire une maison || 3 lancer, faire tomber : κύβους, Eschl. lancer des dés ; ἑτέρωσε β. ὄμματα, Od. jeter ses regards dans une autre direction ; d’où poser sur ou dans : β. χεῖρα ἀμφί τινι, Od. jeter ses bras autour de qqe ch. (les genoux de qqn, etc. )  ; ἀμφί τινι β. πήχεε, Od. ou abs. ἀμφὶ δὲ χεῖρας β. Od. jeter ses bras autour de qqn, embrasser qqn ; ἀμφὶ δὲ χεῖρας δειρῖη β. τινι, Od. jeter ses bras autour du cou de qqn ; β. μῆλα ἐν νηί, Od. embarquer des troupeaux ; κύκλα β. ἀμφὶ ὀχέεσσι, Il. poser des roues des deux côtés des chars ; β. ἀμφ’ ὤμοις αἰγίδα, Il. jeter, c. à d. placer vivement son bouclier autour des épaules (d’Achille) ; β. ἀμφί τινι ῥάκος, Od. jeter des haillons sur le corps de qqn || 4 laisser tomber : δάκρυ, Od. une larme, β. ἑτέρωσε κάρη, Il. laisser tomber sa tête de l’autre côté || 5 jeter de côté, rejeter : β. τινὰ γῆς ἕξω, Soph. jeter qqn hors de son pays, le bannir ; ἄθαπτον τίνα, Soph. refuser la sépulture à qqn || II intr. en apparence (s. e. ἑαυτόν) se jeter : εἰς ἅλα, Il. dans la mer, en parl. d’un fleuve ; β. περὶ τέρμα, Il. s’élancer autour du but, en parl. de chevaux ; ἐν πέδῳ, Eschl. se précipiter sur le sol || B frapper à distance (d’un trait, d’une pierre, etc.) : β. τινά, frapper qqn d’un trait ; τινὰ δουρί, Il. frapper qqn d’une lance ; σάκος λίθῳ, Il. frapper un bouclier d’une pierre ; τινὰ μηρὸν ὀϊστῳ, Il. frapper qqn d’un trait à la cuisse ; τινὰ στῆθος, Il. frapper qqn à la poitrine ; de même, βάλλειν τινὰ κατά τι ou τινὸς κατά τι, Il. frapper qqn en qqe partie du corps ou de son armure ; ἕλκος τό μιν βάλε Πάνδαρος ἰῷ, Il. la blessure que lui fit Pandaros en le frappant d’un trait ; fig. β. τινὰ κακοῖς, Soph. frapper qqn de malheurs ; φθόνῳ, Eur. poursuivre qqn de sa haine ; au pass. ἄχεί ou πένθει βεβολημένος ἦτορ, Il. ou κῆρ, Od. frappé de douleur dans son coeur ; avec un sujet de chose : β. τινά, atteindre qqn, en parl. de gouttes de sang, de. flοts de. poussière, etc. ; en parl. du soleil : ἀκτῖσιν βάλλειν, Od. frapper de ses rayons ; p. anal. κτύπος οὔατα βάλλει, Il. un bruit frappe les oreilles || Moy. (f. βαλοῦμαι, ao. 2 ἐβαλόμην) 1 jeter sur soi ou qqe ch. à soi : ἀμφὶ ὤμοισιν ξίφος, Il. ou τόξα, Il., se jeter autour des épaules (le baudrier qui supporte) une épée, un carquois ; fig. τι ἐπὶ θυμῷ βάλλεσθαι, Il. ou ἐνὶ φρεσί, Il. Od. ou μετὰ φρεσί, Il. ou ἐς θύμον, Hdt. se mettre qqe ch. dans l’esprit ;