Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/156

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


βαρυθυμέω-ῶ, (f. ήσω) supporter avec peine, être irrité ou mécontent [βαρύθυμος].

βαρυθυμία, ας () irritation, mécontentement [βαρύθυμος].

βαρύ·θυμος, ος, ον, irrité. mécontent [β. θυμός].

βαρύθω (seul. prés.) être chargé, être accablé : ὑπό τινος, de qqe ch. [βαρύς].

βαρύ·κοτος, ος, ον, chargé de ressentiment [β. κότος].

βαρύ·λυπος, ος, ον, seul. sup. -ότατος accablé de chagrin [β. λύπη].

βαρύ·μοχθος, ος, ον, accablé de fatigue [β. μόχθος].

βαρύνω (impf. ἐβάρυνον, f. βαρυνῶ, ao. ἐβάρυνα, pf inus. ; pass. f. βαρυνθήσομαι, ao. ἐβαρυνθην, pf. inus. en att.) 1 rendre pesant, alourdir, acc. : βαρύνεσθαι τὴν χεῖρα, Il. avoir la main alourdie (par une blessure) ; fig. être accablé (de douleur, de maux, etc.) || 2 fig. fatiguer, importuner, acc. ; au pass. être fatigué ou mécontent : διά τι, τινι, τι, de qqe ch., supporter qqe ch. avec peine ; τινα, supporter qqn avec peine [βαρύς].

βαρύ·νωτος, ος, ον, à la lourde ou dure coquille (l’huître) [β. νῶτος].

βαρυ·παθέω-ῶ (f. ήσω) être gravement ou péniblement affecté [β. πάθος].

βαρυ·πενθία, ας () affliction profonde [β. πένθος].

βαρυ·πεσής, ής, ές, qui tombe lourdement [β. πίπτω].

βαρύ·ποτμος, ος, ον : 1 au sort pénible, infortuné || 2 en parl. de choses, pénible || Cp. βαρυποτμότερος, sup. βαρυποτμότατον [β. πότμος].

βαρύς, εîα, ύ : Ι pesant, lourd ; τὸ βαρύτατον τοῦ στρατεύματος, Xén. corps de troupes pesamment armées ; fig. lourd, pénible à supporter, intolérable (douleur, malheur, etc.) ; en parl. de pers. qui est à charge, insupportable ; p. ext. ou anal. 1 fort, puissant, redoutable : χεὶρ β. Il. main lourde, c. à d. forte, puissante ; β. ὀδμή, Hdt. odeur forte ou désagréable || 2 en parl. du son, grave ; adv. βαρὺ ou βαρέα στενάχειν, Il. Od. pousser des gémissements profonds (litt. graves) ; fig. en parl. de pers. grave, digne, imposant || II rendu lourd, alourdi, appesanti : ὑπὸ γήρως, El. par la vieillesse ; νοσώ, Soph. par la maladie ; abs. β. βάσις, Soph. marche pénible || Cp. βαρύτερος, sup. βαρύτατος [cf. lat. gravis].

βαρυ·σίδηρος, ος, ον, d’un fer ou d’un acier pesant (épée).

βαρύ·στονος, ος, ον : I intr. qui pousse des gémissements profonds (litt. graves) || II fig. qu’on pleure avec des gémissements profonds (litt. graves) [β. στένω].

βαρυστόνως, adv. avec des gémissements profonds (litt. graves).

βαρυ·σύμφορος, ος, ον (seul. sup. -ώτατος) infortuné, malheureux [β. συμφορά].

βαρύτης, ητος () I pesanteur, poids, lourdeur || II fig. 1 gravité (du son, de la voix) || 2 gravité, dignité || 3 caractère difficile à supporter, désagrément (que cause une personne ou une chose) [βαρύς].

βαρυφροσύνη, ης () 1 accablement de l’esprit, tristesse, mélancolie || 2 irritation, indignation [β. φρήν].

βαρύ·ψυχος, ος, ον, à l’esprit accablé ou abattu, d’où pusillanime [β. ψυχή].

βᾶς () seul. voc. βᾶ, roi, prince [cf. βασιλεύς].

βάς, part. ao. 2 de βαίνω.

βασανίζω (f. ιῶ, ao. ἐβασάνισα ; pass. ao. ἐσαβανίσθην, pf. βεβασάνισμαι) Ι essayer avec la pierre de touche, d’où éprouver || II fig. 1 en parl. de pers. mettre à l’épreuve || 2 mettre à la question, torturer [βάσανος].

βασανιστέος, α, ον, adj. verb. de βασανίζω.

βασανιστής, ου () qui met à la question. bourreau [βασανίζω].

βάσανος, ου () Ι pierre de touche || II fig. : 1 moyen d’éprouver, épreuve || 2 épreuve par la torture, mise à la question.

βασιλεία, ας ()) 1 royauté || 2 royaume [βασιλεύς].

1 βασίλεια, ας () reine, princesse [βασιλεύς].

2 βασίλεια, plur. de βασίλειος ou de βασίλειον.

βασιλείδιον, ου (τὸ) petit roi, roi de petite taille [dim. de βασιλεύς.]

βασίλειος, ος ou ον I de roi, royal ; subst. τὸ βασίλειον : 1 demeure ou résidence royale || 2 trésor royal || 3 insigne de la royauté, diadème || II de l’archonte-roi, à Athènes [βασιλεύς].

βασιλεύς, έως () Ι roi, chef souverain ; particul. ὁ μέγας β., ὁ ἄνω β-, ὁ β. ou simpl. βασιλεύς, le grand roi, le roi de Perse (mais οἱ μεγάλοι βασιλῆς, Soph. les rois suprêmes, les rois des rois, c. à d. les Atrides) || II p. ext. ou p. anal. 1 dans Hom. οἱ β. les chefs de familles qui se partagent le pays || 2 fils de roi, prince || 3 maître de maison || 4 à Athènes, le 2e des neuf archontes ou archonte-roi || 5 roi d’un festin [de la R. Βα-, marcher, et de λευ- = rad. de λᾶας, pierre, à cause de l’usage de certains peuples de faire monter sur une pierre pour le montrer à la foule celui qu’on proclamait roi ; sel. d’autres, de la R. Βα et de λαός, celui qui fait marcher, c. à d. qui dirige ou gouverne le peuple ; sel. d’autres, du dor. βᾶς et de λαός, le maître du peuple].

βασιλεύω (f. εύσω, ao. ἐβασίλευσα, pf. βεβασίλευκα) 1 être roi, régner ; β. Ἀχαιῶν, Od. régner sur les Achéens, c. à d. sur les Grecs ; avec le dat. β. Γιγάντεσσιν, Od. régner sur les Géants ; en parl. d’une femme, être reine, c. à d. femme du roi ; au pass. être gouverné par un roi, d’où être gouverné souverainement || 2 devenir roi || 3 vivre en roi || 4 être partisan de la royauté [βασιλεύς].

βασιληίη ,ion. c. βασιλεία.

βασιλήϊος, ion. c. βασίλειος.

βασιληίς, ίδος adj. fém. de roi, de reine [βασιλεύς].

βασιλίζω, être partisan de la royauté [βασιλεύς].

βασιλικός, ή, όν : 1 qui concerne un roi, du roi, royal ; οἱ βασιλικοί, Plut., ceux qui sont attachés à la personne ou au service du roi (officiers de la maison du roi, courtisans,