Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/163

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


βόλος, ου () jet (d’un filet) ; p. suite : 1 coup de filet, capture par le filet || 2 filet [βάλλω].

Βολούμνιος, ου () = lat. Volumnius n. d’h.

βομβέω-ω (f. ήσω) produire un bruit sonore, dans Homère touj. en parl. de corps durs, postér. en parl. de bourdonnement [βόμβος].

βόμβος, ου () bruit sourd [onomatopée].

βομβυλιός, ου () tout insecte bourdonnant (abeille, bourdon, mouche, etc.) [βόμβος].

βόμβυξ, υκος () insecte ou instrument bourdonnant, d’où flûte [βόμβος]

βομβώδης, ης, ες, bourdonnant [βόμβος, -ωδης].

βοόων, βοόωσι, part. prés. et 3 pl. prés. ind. épq. de βοάω.

βορά, ας () 1 pâture pour les animaux || 2 p. suite, nourriture de ceux qui se nourrissent de chair humaine || 3 nourriture, en gén. [R. Βορ, avaler ; v. βιβρώσκω = lat. voro, vorax, etc.].

βορβόρος, ου () fange, bourbier.

βορβορυγμός, οῦ () borborygme, bruit des intestins.

βορβορώδης, ης, ες, bourbeux, fangeux. || Cp. -έστερος [βόρβορος, -ωδης].

Βορέας, ου et α () 1 vent du nord-nord-ouest, ou, en gén. vent du nord ; le Vent du nord personnifié, c. à d. Borée || 2 p. ext. région du nord, le nord : πρὸς βορέαν τοῦ ὄρούς, Thc. vers le nord de la montagne [pour *Ϝορέας, dérivé de *Ϝόρος, ὄρος, montagne ; litt. « le vent de la montagne »].

Βορεάς, άδος () la fille de Borée [Βορέας].

Βορέης, ion. c. Βορέας.

βόρειος, α ou ος, ον : 1 du vent du nord || 2 p. suite, de la région des vents du nord, boréal, septentrional.

βορήϊος, ion. c. βόρειος.

βορός, ά, όν, vorace, glouton || Sup. -ωτατος [R. Βορ, dévorer : v. βορά].

βορραῖος, α ou ος, ον c. βόρειος.

Βορρᾶς, att. c. Βορέας.

βόρυς, υος () animal inconnu de Libye.

Βορυσθενείτης, ου () riverain du Borysthène

Βορυσθένης, ους () le Borysthène (auj. le Dnieper) fl. de la Sarmatie d’Europe.

βόσις, εως, épq. ιος () pâture, nourriture (pour les animaux) [βόσκω].

βοσκέσκοτο, 3 pl. impf. itér. pass. de βόσκω.

βοσκή, ῆς () c. βόσις.

βόσκημα, ατός (τὸ) 1 animaux qui paissent, bestiaux, troupeau ; ἐμῆς β. χερός, Eur. chevaux que ma main nourrissait ; d’où tête de bétail : τὰ ἑκατὸν βοσκήματα, Soph. les cent victimes (pour l’hécatombe) || 2 pâture, nourriture, aliment [βόσκω].

βοσκός, οῦ () pâtre, berger [βόσκω].

βόσκώ (impf. ἔβοσκον, f. βοσκήσω, ao. ἐβόσκησα, pf. inus. ; pass. ao. ἐβοσκήθην) 1 mener paître, acc. || 2 donner la pâture à, nourrir ; fig. β. νόσον, Soph. alimenter ou entretenir une maladie || Moy. (f. βοσκήσομαι) paître : β. λειμῶνι, Il. Od. se repaître de l’herbe de la prairie ; fig. se repaître de : ἰυγμοῖσι, Eschl. de sanglots [R. Βοτ, nourrir ; v. βοτόν, βοτὰνη ; cf. lat. vescor = βόσκομαι].

Βοσπόριος, α, ον, du Bosphore, [Βόσπορος].

Βόσ·πορος, ου () Bosphore ou détroit (litt. passage pour un bœuf, p.-ê. p. allus. à la traversée de la vache Io) ; subst. 1 Β. Θρᾴκιος, ion. Θρηΐκιος, ou simpl. ὁ Βόσπορος, Eschl. le Bosphore de Thrace (auj. le détroit de Constantinople) entre la Thrace. et l’Asie Mineure. || 2 Β. Κιμμέριος ou Κιμμερικός, le Bosphore Cimmérien (auj. le détroit d’Iénikalé) entre le Palus Méotide et le Pont-Euxin ; p. ext. côte du Bosphore Cimmérien [βοῦς, πόρος ; cf. l’angl. Oxford].

βοστρυχηδόν, adv. en forme de boucles [βόστρυχος, -δον].

βοστρύχος, ου () 1 boucle de cheveux, frisure || 2 p. anal. jet de foudre qui tournoie [cf. βότρυς].

βοτάμια, ων (τὰ) pâturages [cf. le suiv.].

βοτάνη, ης () herbe à paître, d’où pâturage [R. Βοτ, v. βόσκω].

βοτανικός, ή, όν, préparé avec des plantes (remède) [βοτάνη]

βοτήρ, ῆρος () 1 pâtre, berger ; κύων βοτήρ, Soph. chien de berger (litt. qui fait paître les bestiaux) || 2 p. suite, qui surveille les animaux au pâturage, d’où qui observe des animaux : β. οἰωνῶν, Eschl. qui observe le vol des oiseaux, augure, devin [βόσκω].

βοτηρικός, ή, όν, de berger, de pâtre, pastoral [βοτήρ].

βοτόν, οῦ (τὸ) bête, tête de bétail ; particul. brebis ; d’ord. au plur. τὰ βοτά, les bestiaux [*βοτός, adj. verb. de βοσκώ].

βοτρυδόν, adv. par grappe, en forme de grappe [βότρυς].

βοστρυο·στέφανος, ος, ον, couronné de grappes (vignoble).

βότρυς, υος () grappe de raisin.

βου-, préfixe augmentatif : v. βόυγαιος, βούλιμος, etc. [βοῦς]

βούβαλις, ιος () sorte d’antilope d’Afrique.

βούβαλος, ου () buffle.

βού·βοτος, ος, ον, où paissent les bœufs ou en gén. les bestiaux [βοῦς, βόσκω].

βού·βρωστις, εως () nécessité pressante, infortune [βου-, βιβρώσκω].

βουβών, ῶνος, () aîné.

βουγάϊος () vantard, fanfaron [βου-, γαίω].

βου·γενής, ής, ές, né d’une génisse [βοῦς, γίγνομαι].

βου·δόρος, ος, ον : 1 où l’on écorche les bœufs || 2 subst. ὁ β. couteau pour écorcher les bœufs [βοῦς, δέρω].

βου·ζύγιος, ος, ον, qui concerne l’attelage des bœufs ; subst. ὁ βουζύγιος (s. e. ἄροτος) fête de l’attelage des bœufs.

βου·θερής, ής, ές, où paissent les bœufs durant l’été, ou simpl. où paissent les bœufs, qui nourrit les bœufs [βοῦς, θέρος].

βου·θόρος, ος, ον, qui saillit les génisses [βοῦς, θρῴσκω].

βου·θρέμμων, ων, ον, gén. ονος, qui nourrit des bœufs [βοῦς, τρέφω].

βουθυτέω-ῶ (f. ήσω) 1 faire un sacrifice de bœufs ou de génisses || 2 sacrifier, en gén. [βούθυτος].