Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/782

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ῥητορεία, ας () 1 discours d’orateur ou de rhéteur, discours fait avec art || 2 éloquence, art oratoire [ῤόητορεύω].

ῥητορεύω, être orateur ou rhéteur, prononcer un discours fait avec art : τι, prononcer un discours sur qqe sujet ; abs. parler en public [ῤήτωρ].

ῥητορικός, ή, όν : 1 qui concerne les orateurs ou l’art oratoire, d’orateur ; ἡ ῥητορική l’art oratoire, la rhétorique || 2 habile à parler, apte à être orateur [ῤήτωρ].

ῥητορικῶς, adv. en orateur ou en rhéteur, selon les règles de l’art oratoire.

ῥητός, ή, όν : 1 dit, exprimé, désigné, convenu : μισθῷ ἐπὶ ῥητῷ, Il. à un prix convenu ; χρόνος ῥητός, Hdt. temps fixé ; ἡμέραιί ῥηταί, Thc. jours fixés ; subst. τὸ ῥητόν, la convention, la condition : ἐπὶ ῥητοῖσι, Hdt. ἐπὶ ῥητοῖς, Thc. à certaines conditions || 2 qu’on peut dire, qu’on peut divulguer : ῥητὸν ἄρρητον τ’ grc, Soph. ce qu’on peut dire et ce qu’il faut taire, c. à d. le profane et le sacré ou le bien et le mal || 3 t. de math. τὰ ῥητά, les quantités rationnelles [adj. verb. d’εἴρω ; cf. ῤῆμα, ῤήτωρ].

ῥήτρα, ας () parole, particul. : 1 convention, accord verbal ; d’où gageure, pari : ῥήτραν ποιεῖσθαιί ἐπί τινι, El. faire un pari à une condition || 2 parole d’un oracle, d’où ordre, et, p. suite, au plur. lois non écrites, constitution consentie par un accord verbal, en parl. des lois de Lycurgue ; p. suite, décret, loi en gén. [R. Ϝερ, d’où Ϝρη, Ῥη, parler; v. ἐρῶ].

ῥήτρη, ion. c. ῥήτρα.

ῥήτωρ, ορος (ὁ, ἡ) 1 orateur, particul. à Athènes, orateur public dans l’assemblée ; abs. ὁ ῥήτωρ, l’orateur par excellence, c. à d. Démosthène || 2 maître d’éloquence, rhéteur [R. Ϝερ, d’où Ϝρη, Ῥη, parler; v. ἐρῶ].

ῥηχίη, ion. c. ῥαχία.

ῥηχός, ion. c. ῥάχος.

ῥιγεδάνός, ή, όν, qui fait frissonner de crainte, qui inspire l’horreur [ῤῖγος].

ῥιγέω-ῶ (f. ῥιγήσω, ao. ἐρρίγησα, pf. 2 au sens d’un prés. ἔρριγα) être saisi de froid, d’où frissonner de crainte : τι, frissonner à la vue ou à la pensée de qqe ch. ; avec l’inf. redouter de, etc. ; avec μή, m. sign. [ῤῖγος].

ῥίγιον, adv. : 1 plus froidement || 2 fig. d’une manière plus terrible, plus fâcheuse [cp. dérivé de ῤῖγος ; cf. le suiv.].

ῥίγιστος, η, ον, le plus glacial, d’où le plus terrible ; sup. neutre adv. ῥίγιστα, Il. de la manière la plus terrible [sup. dérivé de ῤῖγος, cf. le préc.].

ῥῖγος, εος-ους (τὸ) froid, gelée [p. *Ρρΐγος; cf. lat. frïgus|.

ῥιγόω-ῶ (f. ῥιγώσω, ao, ἐρρίγωσα, pf. ἐρριγωκα) être saisi de froid, frissonner [ῤίγος].

ῥιγῶν, inf. prés. att. de ῥιγόω.

ῥιγωσάμεν, inf. fut. épq. de ῥιγόω.

ῥίζα, ης () racine : I au propre ; particul. la racine médicinale || II p. anal. : 1 racine d’une ch. (de l’œil, des cheveux, etc.), pied d’une montagne, fondement de la terre || 2 souche d’une famille ; d’où race, famille || 3 source ou origine d’une ch. (du bien, du mal, etc.) [p. *Ϝρίζα, cf. lat. radix, all. Wurzel].

ῥιζόθεν, adv. depuis la racine [ῤίζα, -θεν].

ῥιζοτόμος, ος, ον, qui coupe des racines, particul. qui cueille des plantes médicinales [ῤίζα, τέμνω].

ῥιζοφάγος, ος, ον, qui se nourrit de racines [ῤίζα, φαγεῖν].

ῥιζόω-ῶ (ao. ἐρρίζωσα ; pf. pass. ἐρρίζωμαι) 1 faire prendre racine, enraciner ; au pass. prendre racine, s’enraciner ; fig. faire prendre racine, enraciner (la tyrannie, etc.) acc. ; d’où au pass. s’enraciner ; p. suite, fixer solidement ; acc. || 2 couvrir de plantations, être planté d’arbres [ῤίζα].

ῥιζώδης, ης, ες, semblable à une racine [ῤίζα, -ωδης].

ῥίζωμα, ατος (τὸ) fondement, c. à d. principe, élément ; souche, race [ῤιζόω].

ῥιζωρυχέω-ῶ, fouiller les racines, déraciner [ῥ. ὀρύσσω].

ῥίζωσις, εως () action de pousser des racines, de prendre racine [ῤιζόω].

ῥικνόομαι-οῦμαι, danser en se courbant ou se tordant [ῤικνός de ῤῖγος, contracté par le froid].

ῥῖμμα, ατος (τὸ) jet : ῥίμματα ποδῶν, El. attitude du danseur qui jette le pied en avant [ῤίπτω].

ῥίμφα, adv. rapidement, vivement [ῤίπτω].

ῥιμφάρματος, ος, ον, au char rapide [ῤίμφα, άρμα].

ῥιναυλέω-ῶ, souffler bruyamment du nez [ῤίς, αὐλέω].

ῥινάω-ῶ, limer, affiner [ῤίνη].

ῥίνη, ης () lime.

ῥινηλατέω-ῶ, suivre en flairant la piste [ῤίς, ἐλαυνω].

ῥινόκερως, ωτος () rhinocéros, animal avec une corne sur le nez [ῤίς, κέρας].

ῥινόν, οῦ (τὸ) 1 peau, cuir || 2 bouclier.

  1. ῥινός, οῦ (, postér. ) 1 peau, d’où peau d’un homme vivant ou mort ou réputé mort, d’un animal vivant ou mort || 2 bouclier de cuir.
  2. ῥινός, gén. de ῥίς.

ῥινόσισμος, ος, ον, au nez camus [ῤίς, σιμός].

ῥινοτόρος, ος, ον, qui perce le cuir des boucliers [ῤινός, τείρω].

ῥίον, ου (τὸ) 1 sommet ou pointe de montagne || 2 promontoire [cf. ῤίς].

ῥίπή, ῆς () 1 action de jeter, de lancer : ποδῶν, Eur.. action de lancer le pied en avant, marche || 2 force d’impulsion (d’une javeline, d’une pierre, etc.) : Βορέαο, Il. souffle impétueux de Borée ; πυρός, Il. jet de feu ; ἀνδρός, Il. course impétueuse d’un guerrier ; ἄστρων, Soph. rayonnement des astres [ῤίπτω].

ῥιπίζω, souffler pour attiser (le feu, etc.), acc. ; fig. agiter, exciter (une guerre, une querelle), acc. [ῤιπίς].

ῥιπίς, ίδος () soufflet pour souffler le feu [ῤίπτω].

ῥῖπος, εος-ους (τὸ) claie, natte.

ῥιπτάζεσκεν, 3 sg. impf. itér. de ῥιπτάζω.

ῥιπτάζω : 1 agiter en tous sens ou sans cesse ; au pass. être agité en tous sens || 2