Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/8

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ἀ·ϐλής, ῆτος (ὁ, ἡ) non encore lancé [ἀ, βάλλω].

ἄ·ϐλητος, ος, ον, non frappé (d’un trait) [ἀ, βάλλω].

ἀ·ϐληχρός, ά, όν, faible, sans défense ; ἀ. θάνατος, mort douce [ augm., βληχρός].

ἀ·ϐοήθητος, ος, ον, dénué de secours, sans ressources [ἀ, βοηθέω].

ἀ·ϐόσκητος, ος, ον, où les troupeaux ne paissent pas [ἀ, βόσκω].

ἀ·ϐουκόλητος, ος, ον, dont on ne prend pas soin [ἀ, βουκολέω].

ἀϐουλία, ας () irréflexion, imprudence [ἄβουλος].

ἄ·ϐουλος, ος, ον : 1 irréfléchi, imprudent || 2 indifférent à, dat. || 3 contraire ou hostile à [ἀ, βουλή].

ἀϐούλως, adv. avec irréflexion.

ἄ·ϐρεκτος, ος, ον, non mouillé, sec [ἀ, βρέχω].

ἁϐρο·βάτης, ου, adj. m. d’allure efféminée [ἁϐρός, βαίνω].

ἁϐρό·ϐιος, ος, ον, efféminé [ἁ. βίος].

ἁϐρό·γοος, ος, ον, qui gémit comme une femme [ἁ. γόος].

ἁϐρο·δίαιτα, ης () vie molle [cf. le suiv.].

ἁϐρο·δίαιτος, ος, ον, efféminé ; τὸ ἁϐροδίαιτον, vie molle et efféminée [ἁϐρός, δίαιτα].

ἄ·ϐρομος, ος, ον, frémissant, grondant [ augm. βρέμω].

ἁϐρο·πενθής, ής, ές, qui s’abandonne à une molle douleur [ἁ. πένθος].

ἁϐρό·πλουτος, ος, ον, luxuriant, opulent [ἁ. πλοῦτος].

ἁϐρός, ά, όν, tendre, délicat, gracieux, joli ; en mauv. part, délicat, mou, efféminé.

ἀϐροτάζω (sbj. ao. 1 pl. épq. ἀϐροτάξομεν) s’égarer, se perdre, gén. [ἀμϐροτεῖν].

ἁϐρότης, ητος () 1 air de délicatesse, manières de celui qui fait le difficile ou le renchéri : οὐκ ἐν ἁϐρότητι κεῖσαι, Eur. tu ne te trouveras pas dans un état à montrer tant de délicatesse || 2 magnificence, faste, opulence [ἁϐρός].

ἁϐρό·τιμος, ος, ον, fastueux [ἁ. τιμή].

ἄ·ϐροτος, ος ou η, ον : 1 immortel, divin, sacré ; νὺξ ἀϐρότη, la nuit sacrée || 2 où il n’y a pas d’hommes, désert [ἀ, βροτός].

ἁϐρο·χίτων, ωνος (ὁ, ἡ) à la molle couverture (lit) [ἁ. χιτών].

ἄ·ϐροχος, ος, ον, non mouillé [ἀ, βρέχω].

ἁϐρύνω (ao. ἥϐρυνα) parer avec recherche || Moy. (impf. ἡϐρυνόμην) se parer, d’où se pavaner, prendre de grands airs, faire le difficile, le renchéri ; ἁ. τινι, s’enorgueillir de qqe ch. [ἁϐρός].

ἁϐρῶς, adv. avec délices [ἁϐρός].

Ἀϐυδηνός, ή, όν, d’Abydos ; ἡ Ἀϐυδηνή (s. e. χώρα) territoire d’Abydos [Ἄϐυδος].

Ἀϐυδόθεν, adv. en venant d’Abydos [Ἄ. -θεν].

Ἀϐυδόθι, adv. à Abydos, sans mouv. [Ἄ. -θι].

Ἄϐυδος, ου () Abydos : 1 ville de Troade sur l’Hellespont, en face de Sestos (auj. Avido) || 2 ville d’Égypte (auj. ruines près de Birbé).

ἄ·ϐυσσος, ον, ον, sans fond, d’une profondeur immense [ἀ, βυσσός].

ἄγα, dor. c. ἄγη.

ἀγάασθαι, ἀγάασθε, inf. prés. et 2 pl. prés. ind. d’ἀγάομαι.

Ἀγαϐάτανα, ων (τὰ) c. Ἀγϐάτανα, Ἐκϐάτανα.

ἀγαγεῖν, inf. ao. 2 d’ἄγω.

ἄγαγον, ao. 2 dor. d’ἄγω.

ἀγάζω (seul. prés.) supporter avec peine [apparenté à ἄγαμαι, ἀγαίομαι].

ἀγάθεος, v. ἠγάθεος.

ἀγαθοεργία, ας, ion. ίη, ης () action de faire le bien ou du bien, bienfait [ἀγαθοεργός].

ἀγαθο·εργός, ός, όν, qui fait de bonnes œuvres ou de belles actions ; οἱ Ἀγαθοεργοί, nom des cinq véterans de Sparte les plus âgés et les plus renommés, auxquels on confiait certaines missions à l’étranger [ἀγαθός, ἔργον].

ἀγαθο·ποιός, ός, όν, bienfaisant [ἀγαθός, ποιέω].

ἀγαθός, ή, όν, bon, de bonne qualité : I en parl. de pers. 1 noble, de bonne naissance ; καλοὶ καὶ ἀγ. ἄνδρες, gens de bonne famille (lat. optimates) || 2 brave || 3 bon, accompli en son genre : ἀγ. βασιλεύς, θεράπων, bon roi, bon serviteur ; βοὴν ἀγ. Il. qui a une voix retentissante ; ἀγ. γνώμην, Soph. de bon conseil ; ἀγ. ἐν πολέμῳ, Xén. propre à la guerre ; ἀγ. μάχεσθαι, Hdt. propre à combattre || 4 bon, au sens mor. ; οἱ καλοὶ καὶ ἀγαθοί, les bons citoyens ; qqf. ironiq. bon, honnête, simple ; κάλος κὰγ. Att. beau et bon, c. à d. parfait ; ὦ ἀγαθέ, ὦ ’γαθέ, Att. mon bon ! || 5 favorable, propice, bienveillant, en un sens religieux : ἡ θεὸς ἀγαθή, Plut. la bonne déesse (lat. bona dea) à Rome ; ἀγαθῇ τύχῃ, Plut., à la fortune propice || II en parl. de choses : 1 bon, accompli en son genre : δαὶς ἀγαθή, Od. bon repas ; Ἰθάκη, ἀγαθή κουροτρόφος, Od. Ithaque, bonne nourricière de jeunes garçons || 2 qui convient à, utile à : ἀ. ἀνδρί, Od. qui convient à un homme ; qqf. avec le gén. ἀγαθὸν πυρετοῦ, Xén. (remède) bon contre la fièvre ; ἀγαθόν (ἐστι) avec l’inf. il est bon de, etc. ; abs. εἰπεῖν ou μυθεῖσθαι εἰς ἀγαθόν, Il. εἰς ἀγαθά, Il. parler pour le bien || 3 propice, favorable : ἀγαθὴ ἡμέρα, Xén. jour favorable pour faire qqe ch. || 4 prospère, heureux : ἀγαθόν τι πράττειν, Xén. prospérer || III subst. τὸ ἀγαθόν : 1 bien, bienfait || 2 ce qui est bon, un bien ; φίλον, μέγιστον ἀγαθόν, Xén. un ami, le plus grand bien ; abs. le bien en soi ; τὰ ἀγαθά, les biens, la fortune, la puissance, ou les qualités physiques et morales, particul. les biens de la terre || Cp. et sup. (v. chacun des mots suiv. à son ordre alphab.) : ἀμείνων, sans sup. || poét. ἀρείων, ἄριστος || βελτίων, poét. βέλτερος ; βέλτιστος, poét. βέλτατος || κρείσσων ; κράτιστος, poét. κάρτιστος || λωίων, att. λῴων, poét. λωΐτερος ; λώϊστος ou λῷστος || poét. φέρτερος ; poét. φέρτατος et φέριστος [ἄγαμαι].

ἀγαθουργός, c. ἀγαθοεργός.

ἀγαθῶς, adv. bien [ἀγαθός].

ἀγαίομαι (seul. prés.) s’indigner, être indigné ou irrité : τι, de qqe ch. ; τινι, contre qqn [apparenté à ἄγαμαι].

ἁγα·κλεής, ής, ές, très illustre [ἄγαν, κλέος].