Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/957

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


χαλκῖτις, gén. εως ou ίδος, adj. f. de cuivre [χαλκός].

χαλκο·βάρεια, ας, adj. cf. le suiv.

χαλκο·βαρής, ής, ές, chargé ou garni d’airain [χαλκός, βάρος].

χαλκο·βατής, ής, ές, au plancher d’airain [χ. βαίνοι].

χαλκο·βόας, ου, adj. aux cris retentissants comme l’airain, à la voix retentissante [χ. βοάω].

χαλκο·γλώχιν, ινος (ὁ, ἡ) à la pointe ou aux pointes d’airain.

χαλκό·δετος, ος, ον, enchaîné par des liens d’airain.

χαλκο·ειδής, ής, ές, qui ressemble à de l’airain [χ. εἶδος].

χαλκο·θώραξ, ακος (ὁ, ἡ) à la cuirasse d’airain.

χαλκο·κνήμις, ιδος (ὁ, ἡ) aux bottines d’airain [χ. κνημίς].

χαλκο·κορυστής, οῦ, adj. m. couvert d’une armure d’airain [χ. κορύσσω].

χαλκο·πάρειος, ος, ον, épq. χαλκοπάρῃος, ος, ον, aux joues d’airain, c. à. d. aux côtés d’airain (casque).

χαλκό·πλακτος, v. χαλκόπληκτος.

χαλκό·πλευρος, ος, ον, aux flancs d’airain (urne) [χ. πλευρά].

χαλκό·πληκτος, ους, ουν, dor. χαλκό·πλακτος, ος, ον, fait (litt. frappé) d’airain, ou dont l’airain frappe (hache) [χ. πλήσσω].

χαλκό·πους, ους, ουν, gén. -ποδος 1 aux pieds d’airain ; fig. infatigable || 2 aux chaussures d’airain ; aux sabots ferrés d’airain || 3 au sol d’airain [χ. πούς].

χαλκό·πυλος, ος, ον, aux portes d’airain [χ. πύλη].

χαλκο·πώγων, ωνος () traduction du latin Ahenobarbus [χ. πώγων].

χαλκός, οῦ () I cuivre || II airain || III p. ext. objet travaillé en cuivre ou en airain : 1 arme d’airain (épée, pointe de lance, casque, cuirasse, etc.) || 2 vase d’airain (chaudron, urne), en gén. ustensiles ou la vaisselle d’airain || 3 monnaie de cuivre, le 8e de l’obole [orig. incert., p.-é. de la R. Χαρ, briller ; p. suite, apparenté à χρυσός].

χαλκό·στομος, ος, ον 1 à bec d’aigle (éperon de navire) || 2 à ouverture ou à la bouche d’airain (trompette) [χ. στόμα].

χαλκό·τευκτος, ος, ον, fabriqué en airain [χ. τεύχω].

χαλκοτυπέω-ῶ, forger ou façonner de l’airain, travailler le cuivre ou l’airain [χαλκοτύπος].

χαλκοτυπική, ῆς () art ou métier de forgeron [χαλκοτύπος].

χαλκο·τύπος, ος, ον, qui travaille (litt. qui frappe) l’airain, le cuivre ou le fer ; subst. ὁ χαλκοτύπος, forgeron [χ. τύπτω].

χαλκό·τυπος, ος, ον, fait (litt. frappé) par une arme d’airain, en parlant d’une blessure [χ. τύπτω].

χαλκοῦν, neutre de χάλκεος-οῦς.

χαλκουργός, ός, όν, qui travaille le cuivre ou l’airain ; subst. ὁ χαλκουργός, chaudronnier ou forgeron [χαλκός, ἔργον].

χαλκοῦς, contr. de χάλκεος.

Χαλκοῦς () Khalkous, litt. sol aux mines de cuivre, en Attique [cf. le préc.].

χαλκοφί, gén. épq. de χαλκός.

χαλκο·χίτων, ωνος (ὁ, ἡ) à la cuirasse (litt. à la tunique) d’airain [χ. χιτών].

χάλκωμα, ατος (τὸ) vase d’airain [χαλκός].

χαλκ·ωρυχεῖον et χαλκωρύχιον, ου (τὸ) mine de cuivre [χαλκός, ὀρύσσω].

Χαλύβες, ων (οἱ) les Khalybes, pple du Pont, renommé pour son habileté à travailler le fer et inventeur de l’acier [cf. χάλυψ, -θεν].

χάλυψ, υβος () acier.

χαμάδις et χαμᾶζε, adv. sur ou vers la terre, à terre [χαμαί].

χαμᾶθεν, adv. de dessus terre [χαμαί].

χαμαί, adv. à terre, sans mouv. ou avec mouv. : χαμαὶ ἔρχεσθαι, Luc. marcher en rampant ; ό χαμαὶ βίος, Plut. la vie terre à terre, la vie simple, modeste [anc. locat. du nom. inusité χαμά, la terre ; cf. lat. humus, humi ; cf. χθαμαλός, χθών, etc.].

χαμαι·ευνάς, άδος, fém. c. le suiv.

χαμαι·εύνης, ου, adj. m. qui couche ou dort à terre [χ. εὐνή].

χαμαί·ζηλος, ος, ον, qui aime ou qui recherche le sol : I au propre : 1 en parlant des plantes, qui se plait au ras du sol, bas, rampant, nain || 2 en parlant d’hommes, très petit, nain || 3 en parlant de choses : δίφρος χαμαίζηλος ou simpl. ὁ χαμαίζηλος, le siège bas || II fig. bas, commun, vulgaire [χ. ζῆλος, ou, sel. d’autres, χ. suff. -ζήλος].

χαμαῖθεν, adv. c. χαμᾶθεν.

χαμαι·κοίτης, ου, adj. m. qui couche ou dort à terre [χ. κοιτόω].

χαμαι·λέων, οντος () litt. « lion nain », caméléon, reptile dont la peau change de couleur quand il est irrité ; fig. comme symbole de mobilité.

χαμαι·πετής, ής, ές : 1 tombé à terre, couché ou gisant à terre || 2 qui est à terre, bas, très petit, nain ; fig. bas, commun, vulgaire || 3 qui se penche à terre, courbé vers la terre [χ. πίπτω].

χαμαιπετῶς, adv. en volant à terre [χαμαιπετής].

χαμαιτυπεῖον, ου (τὸ) mauvais lieu [χαμαιτύπη].

χαμαι·τύπη, ης () prostituée [χ. τύπτω].

χαμ·εύνη, ης () 1 lit qu’on fait à terre || 2 bois de lit [χ. εὐνή].

χαμεύνιον, ου (τὸ) dim. de χαμεύνη.

χαμόθεν, mauv. lec. p. χαμᾶθεν.

χάμψαι, ων (οἱ) crocodiles [mot égyptien ; cf. copte empsah, arabe temsâh].

χἄν, crase att. p. καὶ ἂ ἄν.

χανδάνω (f. χείσομαι, ao. 2 ἔχαδον, pf. au sens d’un prés. κέχανδα) contenir, acc. ; ὥς οἱ χεῖρες ἐχάνδανον, Od. autant que ses mains en pouvaient contenir ; ἤυσεν ὅσον κεφαλὴ χάδε φωτός, Il. il cria autant que put y suffire la tête d’un mortel, c. à d. de toutes ses forces [R. Χαδ, contenir, prendre ; cf. χαίνω, χάσκω, lat. hend- dans prehendo].

χανδόν, adv. en ouvrant la bouche, à pleine bouche ; fig. c. à d. avidement [χαίνω, -δον].

χάννη, ης () serran, poisson de mer vorace, litt. qui a la bouche béante.