Page:Basset - Nouveaux Contes berbères, 1897.djvu/222

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


129

L’étranger (231).
(Mzab).

Je suis resté seul comme l’étranger, et plus que lui,
On m’a dit : « Père, tu veux aller à Alger. »
Ils se sont levés pour rouler du couscous blanc.
Je me suis levé pour donner à manger aux chamelles.