Page:Beaugrand - Lettres de voyages - France, Italie, Sicile, Malte, Tunisie, Algérie, Espagne, 1889.djvu/220

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
223
LETTRES DE VOYAGE


VINGT-DEUXIÈME LETTRE


Constantine, 4 janvier 1889.


Nous avons été forcés de quitter la Tunisie sans visiter Bizerte, Sousse, Sfax et Kairouan la ville sainte. Le temps nous a manqué pour ces voyages qui ne se font pas d’ailleurs sans difficultés, car les communications ne sont pas encore faciles.

Avant de dire adieu à Tunis, je suis allé présenter mes hommages à M. et Mme Driant. Chacun sait que M. Driant, capitaine au 4e Zouaves, a épousé Mlle Boulanger, fille du général, au mois d’octobre dernier, et comme on nous avait fait l’honneur d’une invitation au mariage, c’est à Tunis que nous avons pu faire notre visite de noces. Le capitaine Driant qui est un ancien camarade de promotion de Sauvalle à Saint Cyr, venait de finir les trente jours d’arrêt que lui avait infli-