Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
63
THÉORIE DU SKI ET MÉTHODE D’INSTRUCTION.

corps portant également sur les deux skis, placer les skis en coin, sans que les pointes se croisent, en les déversant plus ou moins suivant que la neige est plus ou moins dure. La neige est ainsi refoulée vers l’extérieur et tend par sa réaction à diminuer la vitesse. Le ralentissement augmente jusqu’à l’arrêt complet avec l’angle du chasse-neige et le déversement.


Fig. 31. — Descente ou arrêt en chasse-neige.

Fig. 32. — En demi-chasse-neige.

2° En demi-chasse-neige (fig. 32). — Celui-ci est pratiqué dans la traversée oblique des pentes ou dans une descente en lacets.

Dans ce cas, ne faire frein qu’avec un seul ski, l’autre ski supportant le poids du corps et assurant la direction. Dans la traversée oblique d’une pente, c’est le ski inférieur qui joue le rôle de chasse-neige. Le demi-chasse-neige, exécuté tantôt à droite, tantôt à gauche, facilite la descente en lacets.