Page:Bertrand - Sanguis martyrum, 1918.djvu/319

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


deurs de l’abîme et s’élançant comme une trombe vengeresse et dévastatrice contre l’ignominie d’en haut.

Mais les surveillants et les soldats de la chiourme, attirés par le bruit, inquiets de ce chant formidable, accouraient en foule de tous les couloirs et de tous les chantiers contigus. Mappalicus, craignant d’être arrêté comme complice, tourna précipitamment les talons et s’enfonça dans la nuit des corridors.