Page:Berzelius Bref 2.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


converties en kali. Selon mes expériences, ces 350 p. exigent 73 1/2 p. d’oxygène, ce qui suppose que 100 p. d’ammoniaque contiennent à peu près 36 p. d’oxygène, en supposant que l’azote ne soit pas décomposé. Si vous soustrayez des 38,2 p. d’hydrogène la quantité nécessaire pour former de l’eau, l’hydrogène qui reste est à l’azote presque dans les mêmes proportions que 160 : 33. Mais le calcul d’après mon analyse du kali donne dans votre expérience une addition de 12 p., quoiqu’il soit difficile d’établir un jugement sur des parties aussi petites. En méditant tout ceci il m’a paru très vraisemblable que la production d’oxygène et d’hydrogène au dépens de l’azote dans l’expérience citée dépend de ce que, dans l’analyse de l’ammoniaque au moyen de l’électricité, toute la quantité de l’oxygène disparaît en se combinant avec une portion de l’hydrogène pour en former de l’eau, dont la formation cause la décomposition du gaz alkalin. Dans l’expérience avec le potassium ces deux principes restent séparés et font la quantité d’azote relativement petite ; surtout en calculant d’avance que l’ammoniaque ne devait contenir que dix ou douze pour cent d’oxygène. Une grande source d’erreur dans le calcul après l’expérience sur l’ammoniaque faite avec l’électricité, est sans doute que la pesanteur spécifique du gaz hydrogène dans ce degré de pureté nous est parfaitement inconnue. — Ainsi nous avons lieu de craindre que la décomposition de l’azote ne réussisse pas de cette manière-là, quoique j’aie de bonnes raisons pour croire qu’il est composé.

Quant à la décomposition du soufre et du phosphore, il me paraît plus vraisemblable de regarder l’oxygène et l’hydrogène (qui se manifestent soit par l’électricité soit en les faisant passer par des tuyaux rougis au feu) comme un peu d’humidité qui ne peut être complètement dégagée, parce que le soufre et le phosphore se volatilisent à une température qui ne suffit pas pour séparer l’eau de plusieurs autres substances. Je suis d’autant plus porté à croire cela que quantité de gaz hydrogène sulfuré evolvé du soufre