Page:Berzelius Bref 2.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


de manière qu’après être oxydés, l’oxygène de l’un est dans le même rapport que ci-dessus à l’oxygène de l’autre. —

Le principe d’après lequel est composée la nature organique n’a rien de commun avec celui de la nature non organique ; je suis pour le moment occupé à en faire des recherches.

Voilà à peu près la série de mes expériences, mais je m’en vais à présent vous exposer quelques épisodes qui ne laissent pas d’intéresser la théorie de la chimie ; c’est-à-dire la composition de l’ammoniaque et celle de l’acide muriatique.

J’ai vu dans vos derniers écrits que vous êtes sur le point d’abandonner l’idée que l’ammoniaque contient de l’oxygène, idée que j’ai tâché d’établir par une quantité de preuves qui ne doivent pas être aisées à réfuter. Dans le cahier de janvier des Annales de Chimie, ou a inséré une lettre adressée par moi à M. Berthollet29, dans laquelle j’ai exposé une partie de mes idées sur cet objet, et comme vous l’avez peut-être déjà lue, ou que vous la lirez bientôt, je ne vous arrêterai pas ici à une exposition de la manière dont j’ai tâché de déterminer la quantité d’oxygène qui se trouve dans l’azote ; je ferai seulement observer que les dernières décimales ont été un peu rectifiées par des expériences plus exactes. — Il y a encore une autre manière de prouver la présence de l’oxygène dans l’azote. Vous avez vu que l’oxygène des acides dans les combinaisons salines doit être un multiple par un nombre entier de celui de la base, et il est évident que l’acide nitrique ne saurait être une exception à la loi générale ; ainsi l’oxygène qui se trouve dans la quantité de la base qui neutralise 100 p. de l’acide nitrique doit s’y trouver multiplié par un nombre entier. Cette quantité d’oxygène est entre 14 1/2 et 14 2/3 ; or, l’acide nitrique, considéré comme composé de 30,5 p. d’azote et de 69,5 p. d’oxygène, ne contient l’oxygène dans aucun multiple de 14 1/2. Mais étant considéré comme composé de 13,2 p. d’ammonium et de 87,8 p.