Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/212

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et 750 grammes d’un pain particulier, préparé de la manière suivante : 1 kilogramme de farine de blé, 6 œufs, 125 grammes de beurre, 60 grammes de sucre, une petite quantité de sel et puis la quantité nécessaire d’eau. Le poids de l’auteur était resté constant et égal à 53 kilogrammes pendant toute la durée des expériences. Les heures de coucher et de lever étaient toujours les mêmes : 11 heures du soir et 7 heures du matin.

Les 4e, 5e et 8e jours étaient des jours de repos ; l’auteur ne faisait ces jours-là que quelques analyses chimiques le matin.

Les 1er, 2e et 7e jours, il faisait pendant cinq à six heures du travail musculaire ; ce travail consistait à bêcher, marcher, monter et descendre un escalier.

Les 3e, 6e et 9e jours, il faisait six à sept heures de travail intellectuel, consistant en lecture attentive, rédaction, résolution de problèmes de mathématiques, etc.

Le tableau suivant contient les résultats obtenus ; les chiffres du tableau indiquent la composition moyenne des urines par jour ; chaque colonne contient les moyennes prises sur trois jours de repos, ou trois jours de travail intellectuel, ou trois jours de travail musculaire.

Tableau de Byasson. Composition moyenne de l’urine par jour.
  REPOS TRAVAIL intellectuel. TRAVAIL musculaire.
Quantité totale de l'urine par jour 
1 157   1 320   752  
Densité 
1,010   1,010   1,016  
Acidité exprimée en potasse anhydre 
0,117    0,117    0,300  
Urée 
20,46     23,88     22,89    
Acide urique 
0,132    0,136    0,222  
Acide phosphorique anhydre 
1,5080 1,9777 1,4779
Acide sulfurique anhydre 
0,4646 0,9424 0,3878
Chlore 
1,2239 0,4169 0,8792
Chaux 
0,1264 0,1242 0,1251
Magnésie 
0,1099 0,1153 0,1173
Potasse 
0,2531 0,2674 0,2943