Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/226

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


faut donc, pour chaque fonction physiologique et psychologique, étudier quel est le repos nécessaire pour ramener l’état de cette fonction à sa valeur normale. Il faut en effet se rappeler que le surmenage survient dans des cas où l’individu ne s’étant pas reposé suffisamment reprend le travail.

Ces études de laboratoire sur la composition de l’urine doivent aller parallèlement avec les études sur la consommation des élèves dans des écoles qui ont un internat. Nous passons aux résultats obtenus par Binet sur la consommation du pain.

Consommation du pain. — Ce ne sont encore que des résultats partiels ; les renseignements recueillis jusqu’ici proviennent des écoles normales d’instituteurs et d’institutrices, écoles qui existent en France dans chaque département ; ce sont des internats ; l’âge des élèves est en moyenne de seize à dix-huit ans ; les études durent trois ans ; elles comprennent les lettres, les sciences, la gymnastique ; on travaille onze à douze heures par jour, on n’est admis à l’école qu’après un examen sérieux ; il y a à chaque fin d’année un examen de passage, et l’examen de sortie est un concours dont le résultat présente pour les élèves une importance pratique de première ordre ; en sortant de l’école ils sont nommés instituteurs primaires ; les notes de l’école ont une grande influence sur leur placement.

Nous avons demandé dans quatre de ces écoles normales supérieures un relevé exact de la consommation du pain pendant toute la durée d’une année scolaire, depuis octobre jusqu’à juillet. Les documents nous ont été fournis de la manière suivante : pour l’école normale d’instituteurs de Versailles, directement par l’économe, M. Provost, que nous connaissons personnellement et qui nous a donné la première idée de ces recherches ; pour l’école d’institutrices du même département, par l’intermédiaire de l’inspecteur d’académie ; pour les deux écoles d’un département des