Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/270

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


recherches faites sur d’autres travaux intellectuels avec un nombre plus grand de personnes.

Nous nous sommes longuement arrêtés sur le travail de OEhrn, mais nous ne nous sommes pas contentés de présenter un résumé de son travail, nous avons cherché à étudier les chiffres rapportés en entrant dans plus de détails que l’auteur ne le fait lui-même ; bien des raisonnements et quelques-uns des résultats que nous avons présentés plus haut ne se trouvent pas dans le travail original.