Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/306

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’on la fait toujours ; en outre, pour éprouver la fatigue intellectuelle, on fait faire aux élèves un exercice qui leur est bien habituel, c’est une simple dictée d’une demi-heure, et sur cet exercice habituel on remarque une influence très forte. Il serait temps que les pédagogues et les instituteurs fissent attention à ce fait important ; qu’ils se rappellent bien ce résultat démontré maintenant, et dans les laboratoires et sur des élèves à l’école, que tout effort physique prolongé diminue l’activité mentale de l’individu et peut même amener une fatigue intellectuelle, que pour se reposer après un travail intellectuel il ne faut jamais faire de grands efforts physiques, comme on le fait encore souvent en vertu d’une tradition bien ancienne ; cette tradition, il faut la combattre continuellement.

0 faute.
1 faute.
2 fautes.
3 fautes.
4 fautes.
5 fautes.
6 fautes.
7 fautes.
8 fautes.
9 fautes.
10 fautes.
11 fautes.
12 fautes.
13 fautes.
14 fautes.
15 fautes.
                               
ÉPOQUE DE LA DICTÉE
Avant les classes le matin 
37 7 2 2 1 » 2 » » » » » » » » »
Après 1 heure de classe. 
31 1 7 6 5 1 » » » » » » » » » »
  —  2 heures sans récréation 
18 2 13 6 5 5 2 » » » » » » » » »
  —  2 heures sans récréation 
14 4 9 8 5 5 2 2 2 » 2 » » » » »
  —  3 heures avec 2 récréations 
18 11 10 1 6 1 1 1 » » » » » » » »
  —  3 heures avec 1 récréation 
12 2 9 11 2 7 3 3 1 1 » » » » » »
  —  3 heures sans récréation 
10 3 8 8 6 6 7 1 2 » » » » » » »
Avant les classes de l’après-midi 
33 8 6 2 1 1 » » » » » » » » » »
Après 1 heure de gymnastique 
15 5 11 5 6 2 3 » 3 1 » » » » » »
  —  2 heures de classe avec récréation 
23 11 6 4 » 2 2 » » 2 » » 1 » » »
  —  2 heures sans récréation 
10 8 7 11 3 1 4 2 1 1 » 1 » 1 » 1


Friedrich a aussi fait l’examen individuel des copies, il a compté le nombre d’élèves qui ont écrit la dictée sans fautes, puis le nombre de ceux qui ont commis une erreur,