Page:Binet - La Vie de P. de Ronsard, éd. Laumonier, 1910.djvu/90

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
32
DISCOURS DE LA VIE

Ronsard repose icy, qui hardy dès enfance
Détourna d’Helicon les Muses en la France,
Suivant le son du luth, et les traits d’Apollon[1].
Mais peu valut sa Muse encontre l’éguillon[2]
De la mort, qui cruelle en ce tombeau l’enserre[3] :
Son ame soit à Dieu, son corps soit à la terre *.


Et semble que bien à propos il a fait luy-mesme son tombeau, se defiant de se pouvoir rencontrer autre personne qui luy peust bastir assez dignement[4] : ce qui m’a faict escrire de luy les vers qui suivent[5] :

Non, Ronsard n’est point mort, la Muse est immortelle,
Ou si Ronsard est mort, c’est un Phœnix nouveau,
Qui n’ayant son pareil soy-mesme renouvelle,
Et survit à sa cendre, animant son tombeau.


Or qu’il ait satisfait * à luy-mesme en ce que les autres attendent d’autruy, et que pour luy graver un digne tombeau il ne falust user que de ses propres vers, et prendre ce qu’il a dit de luy-mesme au premier discours à Genevre[6], quand il escrit :

Je suis Ronsard, et cela te suffise[7] *.


toutefois plusieurs sçavans personnages de nostre temps, que j’ay prié[8] de ce devoir, luy ont gravé maint tombeau, non pour illustrer d’avantage sa gloire, mais pour n’obscurcir la nostre, si nous faisions autrement[9] *. De ma part[10] aussi je ne me suis peu contenir que je ne luy aye fait cette petite inscription[11] :

    sa mort prochaine : il fit escrire cest Epitaphe | 1604, 1617, 1630 il se plaignoit et dictoit incessamment pour alentir ses douleurs : prevoyant sa mort prochaine, il fit escrire cest Epitaphe (leçon meilleure, renforcée en 1623 ainsi douleurs. Prevoyant)

  1. AC virgule après Apollon
  2. A léguillon | C l’eguillon
  3. AC virgule après l’enserre
  4. B bien à propos il ait avancé, se doutant de l’ingratitude de nostre siecle, luy mesme son Tombeau, ou se desfiant, ce croy-je, qu’il se peust rencontrer autre personne qui luy bastist assez dignement | C bien à propos il ait avancé luy-mesmes son tombeau, se doutant de l’ingratitude de nostre siecle, ou se defiant, comme je croy, qu’il se peust rencontrer autre personne qui le luy bastist assez dignement
  5. C les vers suivans
  6. C ce qu’il a dit de luy en la premiere Elegie à Genevre
  7. La leçon de toutes les éditions y compris celle de 1623 et cela te suffise. Toutefois est fautive, car elle laisse en suspens la phrase commencée par Or qu’il ait satisfait
  8. BC personnages, que j’ay prié
  9. C non pour illustrer d’avantage sa gloire, mais pour n’obscurcir la leur d’un ingrat silence.
  10. A autrement : De ma part
  11. C ceste inscription