Page:Boccace - Décaméron.djvu/506

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


faire honneur, je mettrai ma robe d’écarlate avec laquelle je fus fait docteur ; vous verrez si la compagnie ne se réjouira pas quand elle me verra, et si je ne serai pas fait promptement capitaine. Vous verrez aussi comme la chose ira quand j’y serai, puisqu’avant même de m’avoir vu, cette comtesse s’est tellement amourachée de moi, qu’elle veut me faire chevalier du bain ; et probablement la chevalerie ne m’ira pas si mal, et je saurai bien la soutenir. Laissez-moi seulement faire. — » Buffamalcco dit : « — Vous parlez fort bien ; mais prenez garde de me faire le tour de ne pas venir ou de ne pas vous y trouver quand nous vous enverrons chercher. Je dis cela pour ce qu’il fait froid, et que vous, messieurs les médecins, vous craignez beaucoup le froid. — » « — Ne plaise à Dieu — dit le médecin — je ne suis pas de ces frileux ; je n’ai cure du froid ; quand je me lève la nuit pour les besoins du corps, comme il arrive parfois à chacun, je ne mets pas autre chose sur ma chemise que ma pelisse ; et pour ce, j’y serai certainement. — »

« Les deux compères étant partis, le maître, dès que la nuit fut venue, trouva un prétexte vis-à-vis de sa femme, et ayant pris en cachette sa belle robe, il l’endossa, et quand il lui parut temps, il se rendit sur un des tombeaux susdits ; là sur ces marbres resserrés, le froid était grand, il se mit à attendre la bête. Buffamalcco qui était grand et robuste de sa personne, se procura un de ces masques dont on se servait pour certains jeux qui ne se font plus, et se mit sur le dos une pelisse noire à l’envers ; et il s’accoutra de telle sorte avec elle qu’il ressemblait à un ours, si ce n’est que sa figure était celle d’un diable et avait des cornes. Ainsi accoutré, il s’en alla sur la place neuve de Santa Maria Novella, suivi de loin par Bruno, qui voulait voir comment la chose irait. Dès qu’il se fut aperçu que le maître y était, il se mit à gambader et à faire une grandissime rumeur par la place, à souffler, à hurler et à grincer des dents comme s’il eût été enragé. À peine le maître l’eut-il vu et entendu, que tous ses poils se hérissèrent sur son dos, et qu’il se mit à trembler de tous ses membres, comme quelqu’un qui était plus poltron qu’une femme ; et il eut un moment où il aurait préféré être chez lui que là. Mais cependant, puisqu’il y était venu, il s’efforça de se rassurer, tant l’emportait son désir d’arriver à voir les merveilles dont on lui avait parlé.

« Quand Buffamalcco eut exhalé quelque temps sa rage, comme je viens de le dire, feignant de s’apaiser, il s’approcha du tombeau sur lequel était le maître, et se tint immobile. Le maître, tout tremblant de peur, ne savait que faire, s’il devait monter sur la bête ou n’y pas monter. Enfin, crai-