Page:Boissy-Oeuvres de Théâtre de M. Boissy. Vol.2-1773.djvu/200

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Je vais, de mon côté, jouer le Charlatan :
Belle Lucile, il faut vous prêter à mon plan,
Et m’aider…


LUCILE.

Et m’aider…Volontiers. Que faut-il que je fasse ?
Parlez.


MONTVAL.

Parlez.Dans ce fauteuil remettez-vous de grace.
Sitôt que la Marquise & Cléon paroîtront,
Feignez d’être plongée en un sommeil profond.


CHAMPAGNE.

Vous pouvez tout risquer dans votre emploi sublime,
On a pour Monsieur Bromps une si haute estime,
Qu’en faveur de son nom tout passe…


LISETTE.

Qu’en faveur de son nom tout passe…Que dit-il ?
Monsieur Bromps !


CHAMPAGNE.

Monsieur Bromps !C’est mon maître, & moi je suis Kolsquil.
Un nom bien étranger rend plus considérable ;
Plus il est ostrogot, plus il est respectable.
Madame a fait tout haut votre éloge à Cléon ;
Tant mieux, la Médecine est un vrai pharaon ;
Pour y faire fortune, il faut qu’on y hazarde.


MONTVAL

On monte, dormez bien, le reste me regarde.