Page:Boissy-Oeuvres de Théâtre de M. Boissy. Vol.2-1773.djvu/211

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




Scène III.

LE BARON, MONTVAL, CHAMPAGNE, LISETTE, qui fait signe en entrant à Montval et à Champagne de s’éloigner.



LISETTE, au baron.

Monsieur…


LE BARON.

Monsieur…Qui parle-là ?


LISETTE.

Monsieur…Qui parle-là ? C’est votre humble servante.
Madame, qui vous cherche est très-impatiente.
Un fameux Médecin…


LE BARON.

Un fameux Médecin…Qu’on me laisse en repos ;
Je ne suis point malade, il vient mal à propos.


LISETTE.

Il a ressuscité votre fille expirante,
La nouvelle partout…


LE BARON.

La nouvelle partout…Nouvelle extravagante !
Et ce Médecin-là n’a jamais existé.


LISETTE.

Pour convaincre vos yeux de sa réalité,
Il va se présenter.


LE BARON.

Il va se présenter.Non, non, je l’en dispense.
J’honore ses pareils, mais je fuis leur présence.


LISETTE.

Oh ! C’est un médecin comme on n’en a point vu,
Vous l’aimeriez, Monsieur, s’il vous était connu.
Il joint au grand savoir tous les talents aimables ;
Il fait des Vers…