Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
38
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

sité et son désintéressement. Jamais on ne le vit exiger aucune rémunération pour les conseils qu’il donnait, et pour lesquels il sacrifiait des moments si précieux.

Belle et précieuse qualité trop rare de nos jours !

VII.

Barthélemi Joliette, major de milice.
Campagnes de 1812 et de 1813.


Mais voilà que des nuages s’amoncellent à l’horizon politique du Canada. La république américaine ayant violé le blocus continental imposé par la Grande Bretagne, en haine de la France et en représailles de celui qu’avait ordonné Napoléon, s’irrita de la capture de ses vaisseaux pris en flagrant délit et confisqués par les Anglais. N’écoutant que son ressentiment, forte de la puissance numérique de ses armées, elle déclara la guerre à son ancienne métropole.

On sortait alors de cette époque malheureuse de fanatisme et de persécutions qu’avait inaugurée l’administration de Sir James Craig.

L’Angleterre effrayée, comprit alors qu’elle devait changer sa politique envers les Canadiens-Français, et que la concession des droits et des privilèges qu’ils réclamaient depuis longtemps,