Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/90

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
90
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

lage, la faveur d’avoir l’Office divin tous les dimanches et les fêtes. Le prélat, qui connaissait ses bonnes dispositions, lui accorda de grand cœur, ce qu’il avait déjà sollicité en vain, auprès de feu Mgr. Lartigue.

« Nous permettons, disait l’Évêque dans un décret, nous permettons qu’une chapelle soit bâtie par contribution volontaire, sur la terre que l’Honorable Joliette et sa femme promettent de donner pour sa fondation. »

Le curé de St. Paul, qui s’était offert pour desservir la nouvelle mission, reçut en même temps que M. Joliette, la réponse favorable de l’Évêque.

Voici un extrait de la lettre que Sa Grandeur, Monseigneur Bourget lui adressa à cette occasion.

Montréal, 7 Décembre 1841.


Monsieur,

« Pour récompenser les généreux sacrifices qu’ont fait et que veulent encore faire vos seigneurs et seigneuresses, et encourager le zèle et les bons sentiments du village d’Industrie, je me rends à vos demandes instantes et réitérées, en vous permettant de biner tous les dimanches et fêtes, à la chapelle située au dit vil-