Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/92

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
92
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

dent la rivière de l’Assomption, sortit bientôt la pierre nécessaire pour l’érection de la nouvelle Église. Au printemps suivant, tous les matériaux étaient rendus sur place. On se mit au travail avec une incroyable ardeur.

L’activité fut si grande qu’au treize juin, cédant à la sollicitation de M. Joliette, Mgr. Bourget put venir faire la bénédiction de la première pierre de l’Église de St. Charles. Le jour de la cérémonie s’annonça d’abord sous les couleurs les plus tristes. Il pleuvait à torrents. M. Joliette, qui se promettait tant de joie pour la circonstance, désespérait de l’arrivée de l’Évêque, lorsqu’à travers les brouillards et l’orage, il aperçut sa voiture s’arrêtant à l’entrée du manoir. Un cri de joie et de reconnaissance s’échappa de sa poitrine. Merci Monseigneur, du bonheur que vous me procurez en venant aujourd’hui bénir notre Église ! « Mon cher monsieur Joliette, reprit l’Évêque avec un doux sourire, convenez qu’il faut bien vous aimer pour vous faire visite en un jour comme celui-ci ; mais, poursuivit-il, nous devons nous réjouir, car cette pluie abondante, c’est la rosée du ciel qui fécondera la bonne semence que vous venez de jeter sur le sol de l’Industrie. »

Malgré le mauvais temps, un grand concours