Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/97

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
97
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

et réalisé un projet sans précédent et unique quant aux moyens qu’il a employés, — unique, par l’esprit de bienveillance et de vraie philanthropie qui a présidé à cette œuvre admirable, oui, œuvre admirable que je ne peux louer que faiblement, mais qui sera louée et mieux appréciée par la génération présente, et par toutes celles qui la suivront ; elle doit être appréciée surtout par tous les citoyens de cette localité qui doivent en tirer le principal avantage.

C’est à eux surtout, qu’est imposé le devoir d’une reconnaissance continuelle, et, ils le rempliront ce devoir par les égards, la franchise et la probité qu’ils apporteront dans leurs rapports avec leur commun bienfaiteur, etc.

Le village d’Industrie contient quatre-cents communiants. L’exploitation des bois, les moulins à carder, à fouler, etc., etc., tout cela, produit par le génie de M. Joliette, doit faire surgir dans cette place une ville à l’avenir. Ce monsieur est comme le père nourricier de toute la population.

« Jeudi, treize courant, le tout s’est terminé par un banquet, où une cinquantaine d’amis prirent place.

Village d’Industrie, 18 Octobre 1842.

Les commentaires sont ici inutiles ; qu’il