Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 24.djvu/43

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Tbhuud Clahumkwt. ni». LabriBbi» Sw4t«t«d»^btpéo en is48 parThiWl Clairembout « fut W «̃» «odit «Mapte dJ produit, de U fetttie m terme de ™«»*» «* cette année Sur te roatom original du compte ’,W nom du compta et* écrit Th*. Ctmrm+mt, et l’édition qui « • értdoîw»*»* porte TMïm OvmtUët. Mût U forme vAritaMe, TlmUdu, aous est donnée par un second rouleau1, où le même bailli est mentionne pow la dime qui fitf levée pendant U première croisade de saint Louis.

Nicolas db Mmoc [NicoUuu dt Me*oto). I24o.-i25a -Le ompte de labaiHk de Sens» fut rendu aux termes de la Chandeleur i a49 (n. et.). de l’Ascension i »5o et de la Chandeleur i «5» (n. st.) par Nicolas de Menou, qui se qualifie expressément tfc baiUi de Sens dans un acte du n février i aS-j fn. st.) • Nioolaus de Mennoto balliTus Senoneniis. • Nicolas th Menou soutenait un procès à la oour du roi en 1 163*. PintHi d’Échaktilu [Petrat de EsctuUillno). i 252 ? Ici, selon touteapparence, doit s’intercaler le nom de Pierre d’Écbantilly, connu par une mention des OUm pour une enquête qui fut faite de son temps par ordre de la reine Blanche1.

Etienne T*STUAvnm. i a53 ? Étienne Tastesaveur, qiÉ avait été longtemps prérôt d’Orléans», semble avoir été changé, peut-être à titre provisoire, des fonctions de bailli de Sens à la fin de l’année i a53. Le compte qu’il rendit en cette qualité au terme de.la Toussaint a été mentionné par Du Cange», Blanchard l’, Du Fourny11 et Brussel". Vrnoul ds Morci.HBM, 1 254 ? H fut remplacé pendant peu de temps, peut-être aussi à titre provisoire par un autre fonctionnaire, qui compta des revenus de la baillie au terme de l’Ascension a.">6. i’t que Du Cange11 appelle Amulfus de Monte Henrici Ce nom doit avoir été altéré. Nous proposons < ! voir une. déformation du nom de • Amoul de Mondhcry que Brussel a a relevé sur un compte de 1 a 56.

Etienne TAsTESArBtu (Stephanm Tastesavoir, Taie $avor). 1255-1271. Etienne Tastesareur, dont j’ai déjà parlé sous l’année 1 a 53, remplit sans discontinuer les fonctions de bailli de Sen» depuis 1 a 55 jusqu 1en 1371. Nous ne possédons plus les comptes qu’il a rendus ; mais plusieurs de «̃eux sur lesquels figurait son nom ont été vus à la Chambre des comptes par Du Cange, Du Fourny ei lîmssel1* ; tels sont ceux des termes suivants : Toussaint 1 a56, Toussaint 1 aÔ7, Ascension ia58, Vscen.sion laâo,, Ascension ia6o, Chandeleur ia6i (v. st.), Ascension et Toussaint ia6a, Ascension 1 a 66, Chandeleur 1 268, Chandeleur 1269 (v. st. ), Ascension 1 2 7 1 Le compte de, l’Ascension 1 169 mentionne le traitement de ai sous qu’il recevait par jour". Il est très fréquemment nommedans les actes du Parlementa différentes sessions des années 1259-1263, 1265-1267. 1270 et 1 i- 1 l7. Il assista le 28 février 1 256 (n. st.) à une séance de la cour ou fut visée, d’après les rôles du roi une enquête faite au temps de Philippe Auguste, l’Échiquier séant à Falaise". ktienne Taslesaveur eut à faire respecter les droits du roi vis-à-vis de» religieux de Véielai. qui aaient outragé un sergent royal". L’abbé ayant fait relâcher un prisonnier arrêt’’ par le pré» (H du roi, le bailli Etienne enjoignit aux prévôt» de Sens et de Villeneuvivle-Roi de procéder à des saisies pour forcer (abbé à faire amende honorable au roi". Nous avons le procès verbal dune enquête dont Ktienne Tastesaveur fut chargé au sujet d’un certain Jacquet Tartre qu’on disait avoir ûté banni aux assises de Charlieu, enquête dans laquelle est nommé Pierre Pourceau, châtelain de C.li.irlieu pour le roi". Un assez grand nombre d’actes d’Etienne Tastesaveur nous sont parvenus ; Bihl. nat. nu. latin 9017, pièce 8.

lire, dts hiitor., t. XXI, p. 173 c. 

}bid. p. 53o b.

Note» de Du Gang», au. français 9^97, p- 347

.i.">.V Notes dp Du Fourny, Collection Cl«irnnib«ull >l 3ou, u. aa7. Bruuet, t. 1, p. 48». Rtc. da lutter. 1. XXU, p. 7$8 e et t4o c.

Cariai. deditertt !tcommanaarits<UT*mpli»ri ,foLbi v*. ’A,.h. nul., S. 5î35, n" 1.)

Olim t. I, p. 177.

• lnquesta ucta fuit, de mandato domine regine Uianrlip. «ujx>r dicta coustuiua, teajpore Pétri de l’.MNintiilMco tune triniioris ballivi Senonentu. ̃ Olim, ,76.

• StephtDiu Tutetaveur, ballinu Scnonsoti*, qui diu fuernt prvposiuu Aurelianensu. ̃ Oiim, t. I, p. 846.

M», français 9497, p. 346. 

N.mv. «cq Ul 1 84, loi. 168 y*.

i^tHi^ciion (Uairambault, vol. 3o6, p. 3 37.

L«.J< àtlfirfy, t. I, p. 488.

m

M», français 9477, p. 35g. C(. Bec. (U> kiitor. i. XXII, p. 741 c

T. I, p. 488.

Ms. français 9497, p. 335, 344, 353355. 3Si) 

36i, 366. Collection Qairambaull, vol. 3o6, p J 17 Bniuel, t. 1, p. 488. Rk. drs hùtoi. ,1. XII

p. i4a-j44, 747-749, 75i.

̃ Stephanus dictw Tastesavoir. boiiliMis Srn<> nenais, 1x1111 sol. per ilicin- • Ms. français io685 p. i5.

Olim, t. I, p. 80, 88, qi, 101, io5io7, 109.

117. 119, i4o, i5o, i56, 164, 175, 1 78, 107, a 1 -S ji5, lai. a6i,333, 84f>.

AcUi du Parlement, t. I p 3oq.

OUm, t. I, p. 437. Crt article parait w rattacher à la session du Parlement qui fut tenue a la Purification n55 (n. ft). ).

Enquête publiée dans le* Actri du Parlement ,1,1, p. iii, n* i56o O. Conf, A. Cherest. VénUy. Etu,U hùlorùfat t. Il p. 1 10.

Acte’ da Parlement, t. 1 p. l43, 11° 1 jtiu