Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 11 )—

exemples que nous ayons de l’année de l’Incarnation au ixe siècle, dans nos chartes.

Les quatre actes suivants rappellent non plus le règne, mais la mort de Charles le Gros, et semblent prouver que la Bourgogne n’avait point reconnu le fils de Boson.

No 32. (B. N. cop. 3-33.) Die mercoris, in mense marcio, anno primo quod Karlus imperator obbiit. 888, mars.

No 36. (B. N. cop. 3-44.) Die sabato, mense febroario, anno secundo post obitum Karoli ultimo imperatori. 889, février.

Nos 40 et 41. (B. N. cop. 3-61, recto et verso.) Die lunis, in mense marcio, in anno III post obitum Carlo rege imperatore. 890, mars.

Enfin un dernier acte, dont nous avons cru devoir appliquer les termes à Charles le Gros, roi et empereur, semble démontrer que Louis, fils de Boson, ne fut point reconnu dans tout le diocèse de Lyon, durant sa minorité. Voici la formule finale de cet acte : No 61. (B. N. cop. 3-118.) Die jovis, in mense octuber, anno X post obitum Carlo rege imperatore. 897, octobre.


IX. Eudes.


Eudes, comte de Paris, fils de Robert le Fort, fut élu roi de France par les principaux seigneurs après la déposition de Charles le Gros, à la fin de l’an 887. Il y a deux périodes à considérer dans son règne, la première où il est seul roi, la seconde où il est obligé de partager la monarchie avec Charles le Simple, fils posthume de Louis le Bègue, vers le milieu de l’an 896. Eudes reçut alors en partage les pays situés au midi de la Seine. Il mourut le 1er ou le 3 janvier 898.

On connaît deux manières de compter les années de son règne ; en effet nous avons un seul acte dont la date soit certaine ; il fait commencer le règne d’Eudes à la seconde moitié de 888, nous avons suivi ce point de départ pour quelques chartes ; pour les autres nous nous en sommes tenu au point de départ ordinaire du 1er janvier 888, Eudes ayant été élu à la fin de l’année 887. Du reste la différence est peu sensible la plupart du temps entre les deux systèmes et elle n’a d’importance que pour quelques actes qui se placent par leur date entre le 1er janvier et le 1er juillet de chaque année.