Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/36

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 30 )—

faveur de l’abbaye de Cluny. En voici les formules : In nomine sanctæ et individuæ Trinitatis. Hludowicus pacificus, augustus et invictus gratia Dei rex... Actum in Querceto juxta Dotiacum villam supra fluvium Carum, xii kal. jul. indictione XII, anno IIII regnante Ludovico rege. Cet acte, donné dans les Ardennes, à Donzy, entre Sedan et Mouzon[1], et du temps de l’abbé Odon, s’applique sans conteste à Louis IV. La date est 939, 20 juin. Le chiffre de l’indiction est bon.

No 524. (A. a. 277.) Datavit die lunis, iii kal. mardi, anno V regnante Ludovico rege. Lundi 3 des calendes de mars ou 27 février suppose la lettre domin. A. Or, 941, 5e année de Louis, a C ; pour faire concorder ces indices chronologiques avec l’année du règne, il faudrait lire anno VII et dater l’acte de l’année 943, qui a en effet A pour lettre domin. Les auteurs du Gallia christiana, que nous avons suivis, le datent de 941, mais ils sont obligés d’admettre qu’Aimard mentionné dans l’acte (cui domnus Aymardus abbas preest) était coadjuteur d’Odon, car il n’est devenu abbé qu’en 942. Ou bien il faut, en conservant l’année, corriger le jour de la semaine et lire viii kalendas marcii, lundi 22 février (lettre domin. C) 941, qui est la 5e année depuis juin 936.

No 528. (B. N. cop. 6-174.) Sub die veneris, v kalendas junii, anno V regnante Hludovici regis. Vendredi 5 des calendes de juin ou 28 mai donne C, qui est la lettre domin. de 941.

No 531. (A. o. 138.) Le chiffre d’année mentionné dans cet acte doit être faux (Die mercurii, mense madio, anno X Ludowico rege regnante), car la 10e année de Louis V répond aux années 945-946. Or, l’abbé Odon qui figure dans cette charte est mort en 942. Il m’a semblé que l’on pouvait lire V au lieu de X et dater l’acte de mai 941.

No 537. (B. N. cop. 6-177.) Voici une date importante pour établir dans quelles limites territoriales Louis IV exerçait sa puissance : Facta cessione ista die sabato, in mense septembrio, anno VIto Ludovico Franciam Aquitaniamque regentem. Cette date, qui répond au mois de septembre 941, montre que Louis d’Outremer, quoique vaincu au nord de la Loire, conservait encore des partisans au midi de ce fleuve.

No 544. (A. o. 164.) Die jove, xi kalendas mai., anno VI

  1. V. Mabillon. De re diplomatica. Francorum regum palatia, p. 281 et 282.