Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 31 )—

rege Ludowico regnante. Jeudi 11 des calendes de mai ou 21 avril donne lettre domin. B. Or, 942 a B ; la date est 942, 21 avril. Voilà un second exemple d’un acte relatif au Lyonnais et daté du règne de Louis d’Outremer. Il s’agit, en effet, d’une serve qui dépendait de la terre de Romans (Ain), dont le village appartenait à l’abbaye de Cluny depuis la donation qui lui en avait été faite par les exécuteurs d’Ingelberge en 917 (nos 204 et 205) le seigneur du fief était un comte Hugues[1], qui donna la serve à l’abbaye de Cluny.

No 545. (A. o. 115.) Die lune, idus junii, anno II Ludowico regnante. Le lundi 13 juin suppose la lettre domin. B. Or, 936 a CB. Mais Louis IV n’étant parvenu au trône que le 19 juin 936, il faut chercher une autre année qui ait B pour lettre domin. C’est ce qui arrive pour l’année 942. Or, le 13 juin 942 tombe dans la 6e année du règne et il faut lire à la date VI au lieu de II.

No 549. (B. N. cop. 6-222.) Die jovis, quarto kalendas jenoarias, annos XX rennante Luvico (sic) rege. Nous mentionnons cette date parce qu’elle a donné lieu à une longue note de L. de Barive et à des observations de la part des membres du Cabinet des Chartes. Le premier pensait qu’il fallait compter ici le règne de Louis d’Outremer de 929. Le mois de décembre de la 20e année aurait répondu à décembre 948. Les seconds, au contraire, font remarquer que jeudi 29 décembre répond à la lettre domin. B. Or, sous Louis IV il n’y a que les années 936, 942 et 953 qui soient dans ce cas, mais aucune d’elles ne s’accorde avec le calcul proposé par L. de Barive. Ils préfèrent en conséquence, ce que nous avons adopté, lire an VII au lieu d’an XX et dater l’acte de 942, 29 décembre.

No 623. (B. N. cop. 7-8.) Die veneris, pridie kal. aprilis, [anno] VII regnante Ludovico rege. Vendredi, 31 mars, donne A. Or, la lettre de 943 est A. 943, 31 mars.

No 632. (B. N. cop. 7-34.) Die mercoris, vmi kal. junii, anno VII regni Hludovici regis. Mercredi 9 des cal. de juin ou 24 mai donne pour lettre domin. A, qui est celle de l’année 943.

No 633. (B. N. cop. 6-231.) Die jovis, vra kalendas junii, anno VII regni Hludovici regis. Jeudi 8 des calendes de juin ou 25 mai répond à la même lettre domin. et par suite à la même

  1. Hugues de Bagé, d’après Guigue, Topographie de l’Ain, art. Romans.