Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/47

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 41 )—


5o De 939.

Nous avons un acte dans lequel les années de Louis IV semblent avoir été comptées de 939.

No 856. (A. b. 144.) Sub die jovis, iii idus octobris, anno XV regnante Ludovico rege. 953, 13 octobre. Jeudi 3 des ides d’octobre ou 13 octobre répond à B. Or 953 a B. Pour que le 13 octobre 953 soit dans la 15e année, il faut que la 1re ait commencé au plus tôt le 14 octobre 938. On est donc amené à penser que l’on a pu dater les années de Louis d’Outremer de 939, à moins que l’on n’admette qu’il faut lire anno XVI au lieu de XV, auquel cas cette charte rentrerait dans le système précédent, qui compte les années du règne du 19 juin 938.

Nous examinerons, en finissant ce qui concerne le roi Louis IV, une charte qui est datée de l’an de l’Incarnation, mais dans laquelle il y a évidemment une erreur.

No 724. (A. a. 4.) Data mense augusto, anno incarnationis Dominice DCCCCXLVIII, indictione, regni autem Ludovici regis Francorum anno X. Nous avons daté cet acte d’août 948, en nous attachant peut-être trop étroitement au texte que nous avions sous les yeux. Ce qui fait la difficulté, c’est que d’une part, Mabillon déclare qu’il a vu l’original daté de 945, indict. 3, et que le Gallia christiana porte DCCCCXLVIII, indict. (VI), et cependant Mabillon, comme le Gallia datent cet acte de l’an XII du règne. Or, pour accorder l’an du règne avec l’année de l’Incarnation, il faudrait lire, non pas XII, mais XIII. Comme rien n’autorise à faire ce changement, il nous paraîtrait en somme plus simple de lire comme s’il y avait DCCCCXLV, III indictione. 945, 3e indiction. En effet, le mois d’août 945 correspond à l’indiction III et à la 10e année de Louis IV, comptée du 19 juin 936. Ce serait une charte de plus à ajouter à notre paragraphe 1er.


XIV. — Lothaire.


Lothaire, fils de Louis d’Outremer, associé au royaume de France par son père en 952 ou 951[1], lui succéda le 10 septembre 954 et fut couronné le 12 novembre suivant ; il mourut le 2 mars 986.

  1. L’Art de vérifier les dates dit 952; on verra plus loin que cette association eut lieu en 951 et peut-être même en 946.