Page:Buies - Anglicismes et canadianismes, 1888.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 38 —

« Supporter » support, pour soutenir, appuyer. Êtes-vous capable de trouver jamais dans un seul de nos journaux autre chose que supporter un gouvernement, supporter un parti, une proposition… ?

C’est insupportable.

« Faire une application, » to apply, to make an application for, pour « faire une demande, » tout simplement. « Comment ! monsieur, vous voulez me faire une application ! qu’est-ce à dire ? Si vous êtes un distributeur d’emplâtres ou de sinapismes, allez dans les hôpitaux et collez-en tant que vous voudrez. » Voyez-vous d’ici un pauvre premier ministre tout couvert d’applications, et cela de la part de solliciteurs, encore !

« Manquer » quelqu’un. We have missed you, nous vous avons manqué. Ah ! merci, mon Dieu ! Et vous le regrettez encore ! Vous m’exprimez votre chagrin de ne m’avoir pas aux trois quarts démoli ! Voyez un peu où conduisent les anglicismes ; à dire exactement le contraire de ce qu’on veut dire. Ici ce que l’on veut exprimer, c’est que quelqu’un nous a manqué, et non pas que nous avons manqué ce quelqu’un. Cet anglicisme est un des plus grotesques et des plus inexcusables qu’on puisse commettre.

Il en est ainsi de « goûter. » Vous entendez toujours dire : « Telle chose goûte ceci ou cela ; »