Page:Buies - Récits de voyages, 1890.djvu/123

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
125
sur les grands lacs

avaient lieu les rendez-vous annuels des traiteurs, rendez-vous qu’on peut considérer comme le point de départ de la Compagnie du Nord-Ouest, constituée en 1805 pour combattre les prétentions exclusives de la Compagnie de la baie de Hudson.


En 1857, le gouvernement canadien organisa une expédition, sous le commandement du professeur Hind et de M. S. J. Dawson, pour explorer tout le pays situé à l’ouest du lac Supérieur. À cette époque, la baie du Tonnerre ne renfermait que quelques familles écossaises qui s’y étaient réfugiées, à la suite de la guerre dans laquelle les colonies américaines avaient conquis leur indépendance ; mais à Port Arthur même il ne s’élevait encore qu’une seule cabane en bois brut. Tout le pays qui s’étendait de là jusqu’à la rivière Rouge était extrêmement sauvage et difficile, en sorte que, pour y déterminer un courant d’émigration, le gouvernement canadien dut entreprendre la création d’une route qui relierait d’abord la baie du Tonnerre à la rivière à la Pluie et au lac des Bois, et se continuerait