Page:Buies - Récits de voyages, 1890.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
40
récits de voyages

marquables de la cité-empire, donnons un regard d’admiration à Osgoode Hall, le palais de justice le seul de toute la province d’Ontario qui ait un aspect vraiment monumental et une physionomie artistique. La cour ou « halle » centrale du palais est à deux étages, en style florentin, et entourée d’une double rangée de colonnes doriques, où l’ombre et la lumière, se promenant tour à tour, tantôt rappellent l’austère figure de la Justice et tantôt adoucissent ses traits, de façon à la rendre aimable, même aux prévaricateurs.

Sur les murs on voit les portraits des juges-en-chef et des chanceliers d’Ontario ; autour de la colonnade supérieure sont rangées les différentes cours de justice, et dans une vaste pièce voisine, d’une fort belle architecture, on a accès à la bibliothèque des avocats, laquelle ne contient pas moins de trente mille volumes.


Toronto renferme plusieurs grandes et belles rues, ornées d’édifices et de « blocs » de maisons d’une architecture imposante, telles que les rues