Page:Buies - Récits de voyages, 1890.djvu/66

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
68
récits de voyages

les États de l’Ouest. Des chemins de fer la traversent dans toute son étendue, et des bateaux à vapeur sillonnent les plus grands de ses lacs. Dans toutes les directions des communications se sont établies.

Le premier chemin de fer qui fut construit pour relier Toronto à l’arrière-pays du nord de la province s’appelle le "Northern". On ne lui donna d’abord qu’une longueur de quarante-cinq milles. Il s’agissait simplement d’atteindre le lac Simcoe ; mais le développement rapide du pays nécessita en 1879 le prolongement de la ligne jusqu’à Gravenhurst, au pied du grand lac Muskoka.


S’arrêter en plein milieu d’un pays à peu près inhabitable n’était guère en harmonie avec l’esprit d’entreprise des Ontariens. À l’est et au nord, les travaux du Pacifique avançaient rapidement le long de la rivière des Outaouais, de la Mattawan et du lac Nipissing ; bientôt on allait entendre les mugissements de la locomotive sur tout le parcours de la frontière septentrionale ;