Page:Bulletin de la société géologique de France - 1re série - 3 - 1832-1833.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Golancourt, et celle des argiles de Guiscard. Quant au canton de Marseille, arrondissement de Beauvais, la craie, couverte d’alluvions anciennes, en forme presqu’à elle seule tout le sol.

MM. Leymerie et Clément Mullet ont donné une Note sur le sable ou grès vert de Montieramey (Aube). (Mémoires de la Soc. d’agricult., scienc., arts et belles-lettres du dép. de l’Aube ; n° 40, pag. 157.) Ils ont observé le Gault, ou une marne crayeuse avec beaucoup de grandes gryphées ; le grès contient une multitude de corps cylindriques du genre des Spongiaires. Ils n’y ont vu, du reste, qu’une Ammonite à côtes saillantes, une bivalve, l’Astrée flabelliforme, une dent de squale et des morceaux de bois bituminisé ; la partie supérieure du sable vert offre des Inoceramus concentricus dans des blocs de grès ferrugineux.

Notre confrère, M. Simon, a publié un Itinéraire géologique et minéralogique de Metz à Sarrelouis et Trèves, et un autre des départemens de la Moselle, du Haut-Rhin, du Bas-Rhin, des Vosges et de la Meurthe. (Mém. de l’Acad. roy. de Metz, 1831.)

Lorsqu’ils sont bien faits, ces sortes d’itinéraires peuvent être utiles non seulement au voyageur, mais encore à la géologie en général : ils exigent de grandes connaissances de détail. Vous savez que M. Boubée a entrepris une publication semblable, appliquée successivement à toute la France. Il a commencé par sa Promenade de Lyon 21 Grenoble, pour l’étude des blocs erratiques et le creusement des vallées, et par sa Relation des expériences physiques et géologiques faites au lac d’Oo, suivie de l’Itinéraire du naturaliste, de Bagnères à ce lac. (Paris, in-12, 1832.)

D’une autre part, MM. Lecoq et Bouillet ont publié un Itinéraire géologique très instructif, sur le département du Puy-de-Dôme, ouvrage accompagné d’une carte où les grandes formations se trouvent indiquées.

M. J.-B. Bouillet promet de donner un Itinéraire minéralogique et historique de Clermond-Ferrand à Aurillac, par Massiac, Saint-Flour, Chaudesaigues et Murat.

M. Achille Penot a récapitulé des Notions générales sur la géologie du départ. du Haut-Rhin, dont il promet une carte géologique. (Statistique générale du départ. du Haut-Rhin, chap. 4.) M. Moggridge a dit quelques mots sur l’étendue des falunières de la Touraine. (Magaz. of London, n° 27.) M. Delpon a joint au premier volume de son intéressante Statistique du département du Lot (1831), une Description géologique générale, le détail de plusieurs grandes coupes, des remarques curieuses sur les vallées circulaires du sol granitique, sur les gouffres