Page:Burnouf - Dictionnaire classique sanscrit-français.djvu/774

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
अस्​ as
​इन् in
— 762 —

अत् at ppr. (cas forts, ant).

ata (a, ta) a. et s. m. tamata (tam) qui désire, marata (mr) la mort.

ati (a, ti) s. f. casati (cas) affaiblissement. Au f. atî : tâlati (tâla) vin de palme.

atu (a, tu) s. m. xaṇâtu (xan) coup.

atka (at, ka) a. ćañtćatka (ćañć) chancelant.

aťa, (a, ťa) s. m. klamaťa (klama) fatigue.

aťu, (a, ťu) s. m. davaťu (dava) anxiété.

अद् ad pour at : tarad (tṛ) radeau, ḃasad (ḃas) soleil.

अन् an s. m. taxan (tax) fabricant, ahan le jour.

ana (a, na) a. kamana (kam) aimant, aimable ; ‖ ḱâdana (ḱad) dent ; ‖ ordint. au n., l’action faite ou se faisant, souvent avec une valeur causative. Au f. anâ : gaṇanâ calcul.

anaka (ana, ka).

anyaka (ana, ya, ka).

ani (ana, i) s. f. janani production.

anika (ana, ika) lêḱanika (lêḱa) porteur de lettres.

anîya (ana, ika) a. et pf. ps. dans le sens du latin bilis ou dus ba dum : gaṇaniya qui peut être compté.

anîyaka (ana ; iya, ka) mms.

anta (th. fort de at ; a) a. j́îvanta (j́îv) vivant.

anyatas (ana, ya, tas) adv. praḋânyatas (ḋa) sommairement.

aḃa (a, ḃa) s. m. râsaḃa (rasa) âne.

अम् am sfx. de pronoms et d’adj. pronominaux : aham, idam, etc.

ama (a, ma) a. ćarama (ćar) final.

aya (a, ya) a. et s. pavaya () esp. de bœuf. ‖ Le sfx. aya forme la cl. 10 des verbes et les verbes causatifs, où il paraît être un développement de la racine i, aller.

ayanta (ppr. de aya c.) a. et s. m. [f. î] : gaḍayanta (gaḍ) nuage pluvieux.

ayitṛ (aya c., tṛ) j́anayitṛ celui qui engendre.

अर् ar n. ahar jour ; cf. as.

ara (a, ra) cf. ra : cîvara haillon.

arin (ara, in) a. et s. m. cîvarin couvert d’un haillon.

arya (ara, ya) n. mᴔḱarya (muḱara) impertinence.

ala (a, la) a. ćapala (ćap) vacillant.

alaka (ala, ka) m. ċ́agalaka bouc.

avya (u, ya) paçavya (paçu) propre aux troupeaux.

अस् as s. m. f. n. : ćaxas (ćax) m. instituteur, j́aras f. (j́ṛ) vieillesse, manas n. (man) pensée.

asa (as, a) a. et s. m. n. tâmasa (tamas) ténébreux, ćamasa m. vase sacré, tamasa n. obscurité.

asti (as, ti) gaḃasti (pour grahasti) main, organe de préhension.

asya (as, ya) a. tapasya (tapas) pénitent.

aswin (as, vin) a. tapaswin (tapas) dévot.

â f. de a ; cf. a.

âku (â, ku) a. et s. kuśâku (kus) le feu, le Soleil.

âtu (â, tu) j́ivâtu (j́iv) aliment.

âna sfx. identique au sfx. ana ; ‖ il forme en outre des participes ; cf. M § 93.

ânika (âna, ika) galânika m. (gala) crevette.

ânila (âna, ila) galânila m. (gala) crevette.

âyu (â, yu) vâtâyu m. antilope.

âra (â, ra) madâra m. (mad) éléphant en rut.

âru (â, ru) kuťִִâru m. (huťִִa) arbre.

âla (â, la) ćêlâla m. (ćela) concombre.

âlaka (âla, ka) ḱurâlaka (ḱur) m. flèche.

âlika (âla, ika) ḱurâlika (ḱura) m. boutique de barbier.

âlu (â, lu) a. et s. kṛpâlu (kṛpâ) compatissant, paxâlu (paxa) oiseau.

âvila (â, ava de u, ila) galâvila (gala) crevette.

i. Précédé de â, il supprime cette voyelle : abďi (ďâ). La mer. Il forme des a. et des s. m. exprimant l’agent : kavi (kav) poète, chantre ; axi œil (axa).

ika (i, ka ; ou ka précédé d’un i de liaison) a. et s. m. et n. [f. ikâ] : kulika (kula) de bonne famille, kuçika (kuça) m. soc de charrue ; gaṇika f. (gaṇ) calcul, ćôrikâ (ćôra) métier de voleur.

ikatâ (ika, tâ) f. abstrait du sfx. précédent : nâstikatâ athéisme.

इझ ij́ (peut-être de la racine yaj) baṇij́ (baṇ) marchand, ṛtwij́ (ṛtu) prêtre.

इत् it s. f. taḍit (taḍ) éclair.

ita (i, ta ; ou ta précédé d’un i de liaison) forme des pp., des a., et des s. n. ‖ Il indique souvent le pp. d’un verbe au causatif.

itṛ, itra, itrî, cf. tṛ, tra.

itya (tya avec i euph.) ćayitya (ćay) n. monument sacré.

इन् in [f. inî] a. et s. m. et f. kâmin (kâma) qui aime, karin m. (kara) éléphant, kamalini f. (kamalâ) collection de lotus.

ina (in, a) s. n. guhina (guh) bois fourré, ćarmiṇa (ćarmin) réunion d’hommes ayant des boucliers.

inêya (ina ou inî, êya).