Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/201

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


achetent les bœufs, les blés, les foins, &c., en auront auparavant ramassé le prix, dans le détail : ainsi l’argent du premier quartier aura circulé dans les canaux du détail pendant près de trois mois, avant que d’être ramassé par les Entrepreneurs du détail, & ceux-ci le donneront au Fermier, qui en fera le paiement du second quartier. Il sembleroit par-là qu’une moindre quantité d’argent comptant, que celle que nous avons supposée, pourroit suffire à la circulation d’un État.

Tous les trocs qui se font par évaluation ne demandent guere d’argent comptant. Si un Brasseur fournit à un Drapier la bierre qu’il consomme dans sa Famille ; & si le Drapier fournit réciproquement au Brasseur les draps dont il a besoin, le tout au prix courant du Marché reglé le jour de la livraison, il ne faut d’autre