Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/245

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tous les habitans, ce qui la rend moins sensible. Si cent mille personnes d’extraordinaire viennent demeurer dans un État qui contient dix millions d’habitans, leur consommation extraordinaire de pain ne montera qu’à une livre en cent livres, qu’il faudra retrancher aux anciens habitans ; mais lorsqu’un homme au lieu de cent livres de pain en consomme quatre-vingt dix-neuf livres pour sa subsistance, il sent à peine ce retranchement.

Lorsque la consommation de la viande augmente, les Fermiers augmentent leurs prairies pour avoir plus de viande, ce qui diminue la quantité des terres labourables, par conséquent la quantité du blé. Mais ce qui fait ordinairement que la viande encherit plus à proportion que le pain, c’est qu’on permet ordinairement dans l’État l’en-