Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/280

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




CHAPITRE IX.
De l’intérêt de l’argent, & de ses causes.


Comme les prix des choses se fixent dans les altercations des marchés par les quantités des choses exposées en vente proportionnellement à la quantité d’argent qu’on en offre, ou ce qui est la même chose, par la proportion numerique des Vendeurs & des Acheteurs ; de même l’interêt de l’argent dans un État se fixe par la proportion numérique des Prêteurs & des Emprunteurs.

Quoique l’argent passe pour gages dans le troc, cependant il ne se multiplie point, & ne produit point un interêt dans la simple circulation. Les nécessités des Hommes semblent avoir