Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


s’apperçoit pas que toutes les petites Maisons dans une Ville, telle qu’on la décrit ici, dépendent & subsistent de la dépense des grandes Maisons. On fera cependant voir dans la suite, que tous les Ordres & Habitans d’un État subsistent au dépens des Propriétaires des Terres. La Ville en question s’agrandira encore, si le Roi ou le Gouvernement y établit des Cours de Justice, auxquelles les Habitans des Bourgs & Villages de la Province doivent avoir recours. Il faudra une augmentation d’entrepreneurs & d’artisans de toutes sortes, pour l’entretien des Gens de Justice & des Plaideurs.

Si l’on établit dans cette même Ville des Ouvrages & Manufactures au-delà de la consommation intérieure, pour les transporter & vendre chez l’Etranger, elle sera grande à proportion des Ouvriers & Artisans qui y sub-